www.solidarites.org

Afghanistan

Mission ouverte de 1980 à 2019

Contexte

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est intervenu en Afghanistan dès 1980. Nos équipes ont été présentes pendant toutes les périodes de conflits afin d’atténuer les impacts négatifs engendrés par les différents changements de régime sur la situation et la vie des Afghans.

Après la chute du régime taliban en 2001, des milliers de réfugiés Afghans sont revenus dans leur pays, créant une surpopulation soudaine, avec pour conséquence une pression supplémentaire sur des ressources déjà maigres et une gestion délaissée. La situation sécuritaire ne s’est pas améliorée au cours des années suivantes. Le conflit opposant groupes armés et forces de sécurité nationales et internationales a entraîné des destructions, des déplacements, des interruptions de services publics et finalement une généralisation de l’insécurité alimentaire.

Parallèlement, à cause de l’exploitation excessive des terres, l’Afghanistan a connu des catastrophes naturelles, notamment des inondations qui ont eu pour effet la destruction des récoltes.

Dès 2014 et le début des opérations militaires lancées par le gouvernement pakistanais dans les zones frontalières, 270 000 Pakistanais ont fui pour s’installer, pour la plupart, auprès des communautés des provinces de Khost et de Paktika, ainsi que dans le camp de réfugiés de Gulan. Jusqu’à la fermeture des opérations de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en Afghanistan, le conflit ne s’est pas apaisé, touchant les familles afghanes dans presque toutes les provinces et les empêchant de reconstruire sereinement leurs vies et leur pays.

Notre action

Dans les dernières années, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est intervenu dans les provinces de Bamyan et du Wardak, de Kunduz mais aussi dans le camp de Gulan, à Khost : auprès des familles déplacées par les conflits, auprès des réfugiés pakistanais et des communautés d’accueil.

A Gulan, la surpopulation a entraîné parfois des pénuries d’eau. Nos équipes ont amélioré et agrandi les réseaux de distribution d’eau de la zone pour permettre à tous un accès pérennisé à l’eau potable. Pour éviter la propagation de maladies, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a mis en place des systèmes d’assainissement et de traitement des déchets, et construit des latrines et de douches. Ces projets ont été accompagnés de formations à la maintenance des infrastructures et de campagnes de promotion de l’hygiène.

Afin de porter assistance aux personnes les plus vulnérables touchées par les conflits ou les catastrophes naturelles, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont apporté une réponse immédiate et qualitative à leurs besoins essentiels : nourriture, abris, hygiène. Des actions menées dans le cadre du Mécanisme de Réponse d’Urgence (ERM) regroupant plusieurs ONG et permettant de couvrir une large partie du pays.

A Bamyan, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a lutté contre l’insécurité alimentaire – chronique dans le pays – par des activités de gestion des ressources afin de limiter l’impact des catastrophes naturelles en proposant des formations aux techniques agricoles telles que la culture en sac ou l’amélioration des systèmes d’irrigation. Les ménages les plus vulnérables ont bénéficié d’activités génératrices de revenus ou de distributions de cash.

A Kunduz, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a mis en œuvre des programmes multisectoriels de soutien aux déplacés de cette zone au cœur du conflit qui touche l’Afghanistan. Ces interventions ont eu lieu en 2018 et Kunduz a été la dernière base de terrain fermée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en Afghanistan.

Pour toute information vous pouvez contacter Thierry Benlahsen.

Thierry Benlahsen

Postes à pourvoir

13
Au siège
60
Sur le terrain
1
En stages