www.solidarites.org

Afghanistan : vers une agriculture durable

Publié le mardi 21 novembre 2017

L’Afghanistan commence un processus de reconstruction et tente de mettre fin à plus de trois décennies de conflit. Le pays, décrit comme l’un des plus pauvres du monde, souffre d’un manque chronique d’accès à la nourriture, à l’eau potable, à l’assainissement et aux services de santé.

En Afghanistan, une grande partie de la population vit dans une situation précaire. A peine 6% des Afghans ont accès à l’eau courante et 31% sont menacés par l’insécurité alimentaire. Les conditions climatiques sont extrêmes. Des étés secs et chauds suivent des hivers rudes alors que la plupart des gens utilisent encore des systèmes de chauffage inefficaces (fuel) qui ont des conséquences néfastes sur les populations et l’environnement.
Les Nations Unies ont classé le pays parmi les plus vulnérables du monde.

Agriculture, gestion des ressources naturelles et collaboration

Trois ONG (Geres, Madera et SOLIDARITÉS INTERNATIONAL) ont décidé de s’associer et de mettre en place un projet de développement agricole, avec le soutien de l’Agence Française de Développement. “Les associations se sont concentrées sur l’agriculture et la gestion des ressources naturelles, explique Jean-Michel Marlaud, Ambassadeur de France en Afghanistan. Le programme sur la zone des Central Highlands (CHP) a ciblé les agriculteurs vivant dans des régions de haute altitude comme Bamyan. L’objectif était d’améliorer les conditions de vie et les moyens d’existence en augmentant l’accès à l’énergie et l’efficacité énergétique dans la région.”

Impliquer les communautés locales par une approche participative

Les ONG ont mis au point des technologies adaptées aux logements des populations locales, fabriquées avec des matériaux disponibles sur place et prenant en compte les bâtiments et les pratiques de cuisson traditionnelles, afin d’aider les familles à réduire la consommation de carburant et à améliorer l’isolation. La construction d’une véranda par exemple, augmente la température globale de la maison de presque 10 degrés : la chaleur est captée et redistribuée aux murs et aux fenêtres.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL couvre des domaines d’intervention spécifiques : la gestion des ressources naturelles et l’amélioration de l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement pour soutenir les populations rurales. Dans les régions arides, il est crucial d’avoir accès à l’eau pour boire, irriguer les cultures et fournir de l’eau au bétail. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a réhabilité et construit plusieurs installations d’irrigation, puits et pompes manuelles en impliquant la communauté pour la construction par le biais d’activités de travail contre paiement.

Photo : Oriane Zérah / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

 

JE FAIS UN DON

  • 31,3 millions d'habitants
  • 35,8% de taux de pauvreté
  • 171ème sur 187 pays pour l'indice de pauvreté
  • 130 000 personnes secourues