Yémen

Choléra et malnutrition, aggravés par le conflit
500 000 cas de cholera
20 millions de personnes dans le besoin
7 millions de personnes menacées par la famine

Contexte

Depuis mars 2015, les combats au Yémen ont fait plus de 10 000 victimes et ont rendu 70% de la population du pays dépendante de l’aide humanitaire.

L’étendue et la complexité de la crise ont pour conséquences une forte hausse des taux de malnutrition favorisée par l’insécurité alimentaire, des pénuries d’eau, des déplacements de populations et des conditions sanitaires déplorables. 17 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire, dont 7 millions sous la menace directe de la famine, et 2,3 millions d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.

Le conflit a également contribué à la recrudescence des maladies liées à l’eau. Fin juin 2017, l’Organisation mondiale de la santé considérait l’épidémie de choléra comme ‘’la pire du monde’’ avec 200 000 cas déclarés après seulement deux mois. Dans les deux mois qui ont suivi, le chiffre a plus que doublé, dépassant la barre des 500 000 cas suspectés mi-août. Cette catastrophe sans précédent a déjà fait près de 2000 victimes.

Dans le sud du pays, le gouvernorat de Lahj est considéré comme l’une des zones les plus affectées, avec 83% de la population en besoin d’aide humanitaire, et avec les plus forts taux de malnutrition du pays.

  • 26,8 millions d'habitants
  • 54,5% de taux de pauvreté
  • 168 sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2017
  • Équipe 4 internationaux
    18 nationaux
  • Budget 500 000 €

La priorité étant la réduction de la mortalité et de la morbidité liées à la malnutrition, l’insécurité alimentaire et les maladies liées à l’eau telles que le choléra, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL mettent l’accent sur une intervention combinée de réponse d’urgence et de renforcement de la résilience des communautés.

La distribution de coupons d’achat ou d’espèces permettra aux familles de couvrir leurs besoins immédiats en nourriture et de lutter contre la malnutrition. Les équipes aident en priorité les familles les plus démunies, hôtes ou déplacées, notamment les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes en situation de malnutrition sévère.

L’absence d’eau potable et de services d’assainissement est aussi un facteur essentiel de dégradation de la santé de la population. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL réhabilite les infrastructures d’eau et d’assainissement dans 5 centres de santé, assure l’accès à l’eau potable au sein des villages alentours et met en place un programme de promotion à l’hygiène pour réduire les risques de malnutrition et de propagation du choléra.

Les déplacements de populations et la destruction des maisons ont provoqué des besoins considérables. Plus de 4,5 millions de personnes ont besoin d’assistance d’urgence. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL prévoit d’assister les déplacés et les familles d’accueil les plus vulnérables dans les zones d’intervention ciblées en leur permettant d’avoir accès à un logement décent.

Pour toute information vous pouvez contacter Thierry Benlahsen.

Thierry Benlahsen

Postes à pourvoir

12
Au siège
25
Sur le terrain
3
En stages