www.solidarites.org

République centrafricaine

Une crise oubliée
3 personnes sur 5 sous le seuil de pauvreté
384 884 personnes déplacées par les conflits
3 c'est le nombre par lequel a été divisée la surface cultivable
203 000 personnes secourues

Contexte

Depuis 2013, la République centrafricaine, et en particulier le nord-ouest du pays, est en proie à une instabilité considérable, avec des tensions persistantes entre les groupes armés ex-Seleka et anti-Balaka.

En effet, la RCA souffre d’une grave crise de protection, l’insécurité continue d’être une préoccupation majeure et les groupes armés ont une emprise très forte sur le pays.

Par conséquence, l’insécurité et son impact négatif sur les moyens d’existence continuent de limiter l’accès des ménages vulnérables à la nourriture, aggravant davantage l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Parallèlement, dans les régions d’intervention de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL autour de Paoua, dans le Centre Ouest et dans les zones de Kaga Bandoro et Mbrès, situées dans le centre, on constate la présence de personnes déplacées ce qui entraine des tensions intercommunautaires entre groupes. Cette violence a perturbé les activités agricoles et commerciales et provoqué des déplacements massifs de population qui, à leur tour, ont eu de graves répercussions sur la disponibilité et l’accès à la nourriture. Ainsi, la crise a démantelé les activités déjà très fragiles de prévention sanitaire, de soins de santé primaires et secondaires, tous les hôpitaux de référence fonctionnels, les mécanismes d’alerte rapide ou encore les capacités de réaction rapide en cas d’épidémie.

Ainsi, le gouvernement cherche progressivement à établir sa présence en dehors de la capitale. Les capacités nationales restent très faibles et les services sociaux disponibles pour la population sont limités. L’implication du gouvernement dans la réponse humanitaire est également limitée et il n’y a pas de condamnation publique de la violence et des incidents de sécurité contre les organisations humanitaires.

  • 4,6 millions d'habitants
  • 62,7 % de taux de pauvreté
  • 188ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2006
  • Équipe 19 internationaux
    125 nationaux
  • Budget 3,9 M€

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient autour des villes de Paoua et de Kaga Bandoro où vivent de nombreux déplacés.

Nos équipes réhabilitent les infrastructures d’eau et d’assainissement, tout en formant des comités de gestion de l’eau pour garantir leur durabilité. Nos campagnes de sensibilisation à l’hygiène et à l’utilisation des points d’eau aident à faire face à la forte pression exercée par l’afflux massif de populations. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL approvisionne en eau potable les familles, mais aussi les agriculteurs, en réparant certains forages défectueux et en assurant le transport et le stockage de cette eau jusqu’à leurs terres, contribuant à améliorer la sécurité alimentaire.

Des travaux d’intérêt communautaire permettent de faciliter les activités agricoles, pastorales et commerciales et donc d’augmenter la disponibilité en nourriture et de relancer le marché. Nos équipes fournissent des kits d’outils et des semences aux agriculteurs et aux éleveurs, et dispensent des formations.

Grâce à un mécanisme de réponse d’urgence rapide et à la constitution d’un stock d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se tient prête à intervenir dès les premières heures d’une catastrophe d’origine humaine ou naturelle afin d’assurer un accès à l’eau potable et a un environnement sain pour les populations vulnérabilisées par un choc, une catastrophe naturelle ou une épidémie.

Notre impact

Eau, hygiène et assainissement

Environ 480 000 personnes bénéficiaires

– Renforcement des capacités des communes et des populations en termes d’assainissement et d’hygiène
– Mise en œuvre de projet d’assainissement total pilotée par la communauté
– Accompagnement de comités de gestion de l’eau (hygiène et assainissement)
– Campagnes de promotion des bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement
– Distributions de kits NFI/EHA dans le cadre du traitement de la malnutrition aigüe
– Construction/ Réhabilitation de points d’eau protégés
– construction/ Réhabilitation de structures sanitaires (latrines, douches)
– Construction et remise en état d’infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans les structures de santé et au niveau communautaire

sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire et accès à l'eau

Environ 74 000 personnes bénéficiaires

– Assistance alimentaire (distribution de kits, transfert monétaire)
– Appui à la production vivrière et maraichage (distributions d’intrants, outillage, formations…)
– Appui au petit élevage (intrants pastoraux, distribution de petit ruminants, formations, vaccinations, construction des parcs à bétail pour la vaccination…)
– Appui pisciculture

abris

Abris

– Mise en place de comités de maisons d’hébergement
– Appui technique et en nature pour la reconstruction des abris

Pour toute information vous pouvez contacter Thierry Benlahsen.

Thierry Benlahsen

Postes à pourvoir

13
Au siège
60
Sur le terrain
1
En stages