www.solidarites.org

Myanmar

Répondre aux besoins des plus vulnérables, dans l’urgence et vers la résilience
17,6 millions de personnes dans le besoin
2 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays
+ de 1,6 million de personnes déplacées internes depuis février 2021
178 000 personnes bénéficiaires

Contexte

Au cours de la dernière décennie, la complexité de la situation humanitaire au Myanmar fut aggravée par de nombreux facteurs.

Les conflits, la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, la pauvreté chronique, les inégalités structurelles sous-jacentes ainsi que la discrimination, principalement fondée sur l’appartenance ethnique et la religion, ont exacerbé les besoins des personnes les plus vulnérables dans de nombreuses régions du pays.  

La prise de pouvoir par le corps militaire en 2021, a entraîné une augmentation des violences, donc des besoins et des déplacements liés aux conflits. La crise prolongée dans l’État de Rakhine et de Kachin, n’a malheureusement pas connu d’améliorations. Ainsi, on estime à 1,6 million le nombre de nouveaux déplacés internes qui ont fui leurs villages d’origine en raison de conflits fondés sur des motifs ethniques et/ou politiques. Selon les données d’OCHA, le pays compte 17,6 millions de personnes dans le besoin en 2023.  

L’accès aux services de base est limité et les moyens de subsistance sont menacés par les conflits et le manque d’opportunités économiques, en particulier pour les Rohingyas, apatrides dans l’État de Rakhine, ainsi que pour les déplacés internes du pays.  

Enfin, dans un contexte de changement climatique, le Myanmar reste un pays particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles comme cela fut le cas au cours des années précédentes.

  • 54,4 millions d'habitants
  • 149ème sur 191 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2008
  • Budget 8M€

La première intervention de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL au Myanmar remonte à 2008 en réponse au cyclone Nargis dans la région du Delta. 

Aujourd’hui, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient principalement dans les États de Kachin et de Rakhine. Nous fournissons aux communautés affectées par des conflits, c’est-à-dire des personnes déplacées, rapatriés, des communautés d’accueil, ou encore des populations affectées par des catastrophes naturelles ; un accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH)à la sécurité alimentaire et aux moyens de subsistance, ainsi qu’à des logements sûrs et viables. 

Dans le contexte d’une crise humanitaire prolongée, notre priorité est de fournir aux populations les plus vulnérables une aide d’urgence et un accès aux services de base, tout en travaillant avec les communautés et les partenaires locaux pour une solution à plus long terme.  

Grâce à notre expertise, à notre positionnement et à notre réseau de partenaires, nous sommes en mesure depuis 2020 d’apporter une réponse à la pandémie de COVID-19, aux catastrophes naturelles affectant le pays et aux besoins émergents découlant des conflits.  

Notre impact

Intervention d’urgence multisectorielle

  • Assistance WASH d’urgence (kits, distribution d’eau, etc.) 
  • Distribution d’articles non alimentaires essentiels, y compris des abris, des trousses etc. 
  • Distribution d’argent liquide pour l’achat de nourriture et transfert d’argent liquide à usage multiple
eau hygiène et assainissement

Accès aux services et infrastructures de base

  • Assistance dans les domaines de l’eau (systèmes de filtration), de l’assainissement (construction de latrines, gestion des boues de vidange et des déchets) et de l’hygiène 
  • Activités de développement des moyens de subsistance (y compris le soutien aux agriculteurs et aux pêcheurs) 
beneficiaires aide humanitaire

Autonomisation et résilience des communautés

  • Renforcement des capacités des organisations locales (société civile et communautaire)  
  • Accès à l’eau (y compris réduction de la pénurie d’eau dans l’État de Rakhine)  et amélioration des infrastructures d’assainissement et d’hygiène  
  • Évolution des pratiques d’hygiène 
  • Soutien agricole (formations, value chain, etc.) 
  • Promotion de la réduction des risques de catastrophe par le biais d’activités WASH, de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance 

Plaidoyer et expertise technique

  • Participation active aux principaux mécanismes de coordination et de plaidoyer humanitaires 
  • Capitalisation et partage d’expertise dans le domaine de la gestion des boues fécales et de l’analyse de la chaîne de valeur 

Pour toute information vous pouvez contacter Raphaëlle Goepfert.

Raphaëlle Goepfert

Dans le monde

Postes à pourvoir

13
Au siège
90
Sur le terrain
18
En stages