www.solidarites.org

Mozambique

Soutien aux populations de Cabo Delgado
1 300 000 personnes dans le besoin
732 000 personnes déplacées
665 000 personnes confrontées à la faim
26 266 personnes secourues

Contexte

La province de Cabo Delgado au Mozambique est affectée depuis 2017 par un conflit entre un groupe extrémiste, Ansar al-Sunna, qui a fait allégeance à l’EIAC (Etat islamique en Afrique centrale) depuis 2019, et les forces de sécurité mozambicaines soutenues par différents alliés.

Si les forces de sécurité mozambicaines ont été la cible principale de l’insurrection, depuis 2018 les civils ont aussi été pris pour cible déclenchant des déplacements massifs de population.

Les violences causées par le conflit, combinées aux chocs climatiques – notamment l’augmentation de la fréquence des cyclones – continuent d’entraîner des déplacements et une détérioration de plus en plus rapide de la situation humanitaire dans ces régions du nord du pays, qui étaient déjà parmi les plus pauvres avant le conflit. En décembre 2020, avant la prise de la ville de Palma par les insurgés, plus de 670 000 personnes avaient déjà été déplacées dans les provinces de Cabo Delgado, Nampula, Niassa et Zambezia.

Les cas de choléra ont augmenté à Cabo Delgado, touchant particulièrement les personnes déplacées, avec de graves perturbations des services sociaux de base, de la santé, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Le conflit a entraîné la destruction (ou l’interruption des services) de 36 % des établissements de santé de la province et, fin 2020, il n’y avait plus de cliniques fonctionnelles dans les districts les plus touchés par le conflit, comme Mocimboa da Praia, Macomia, Muidumbe et Quissanga). La situation évolue néanmoins très vite, notamment avec la récente reprise du contrôle de ces zones par les forces de sécurité mozambicaines et leurs alliés. L’épidémie de COVID-19 dans tout le pays continue de peser sur un système de santé fragile, dans un contexte d’accès extrêmement limité à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène.

Au cours du dernier trimestre de l’année 2020, plus de 2,7 millions de personnes ont connu une insécurité alimentaire aiguë sévère au Mozambique, dont au moins 840 000 dans les seules régions de Cabo Delgado, Niassa et Nampula.

La volatilité de la situation et l’augmentation de la violence a également eu un impact sur l’accès humanitaire. Malgré des besoins croissants, en particulier dans les districts du nord de Cabo Delgado, les organisations humanitaires ont été confrontées à des défis extraordinaires, que ce soit en raison de l’insécurité elle-même, des infrastructures ou des obstacles administratifs.

  • 30,37 millions d'habitants
  • 46,1% de taux de pauvreté
  • 181ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2019, 2021
  • Équipe 4 internationaux
    15 nationaux
  • Budget 500 000€

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est intervenue au Mozambique en mars 2019 à la suite du passage du cyclone Idai, qui avait durement touché la province de Sofala et la ville de Beira. Les opérations ont été suspendues après la phase d’urgence. Suite à la récente détérioration du contexte dans la province de Cabo Delgado, affectée par plusieurs cyclones et par les actions violentes de groupes armés affiliés à l’État islamique, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a effectué une évaluation en mai 2021 pour rouvrir ensuite la mission au Mozambique. L’évaluation, menée dans les districts les plus touchés, a mis en évidence des besoins aigus notamment dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène pour venir en aide aux 700 000 personnes qui ont dû se déplacer.

Depuis, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL apporte une réponse essentielle en eau, assainissement et hygiène (EAH), en abris d’urgence et en assistance alimentaire pour les populations déplacées et les communautés d’accueil dans différents districts de la province de Cabo Delgado.

Outre la réponse d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met aussi en œuvre des activités durables, notamment à travers le renforcement des infrastructures et de leur gouvernance afin d’assurer une pérennité dans l’accès aux services.

Face à l’ampleur des besoins et en coordination avec les autorités compétentes, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a entrepris d’ouvrir un bureau pays dans la zone concernée afin de fournir une aide multisectorielle aux populations affectées. Ainsi, depuis le début du mois de septembre, nos équipes apportent de l’eau potable, mettent à disposition des latrines d’urgence et distribuent des vivres, des bâches, des couvertures, des kits d’hygiène et d’autres biens essentiels d’urgence aux ménages nouvellement déplacés dans la province de Cabo Delgado. Elles s’attachent enfin à améliorer l’environnement sanitaire dans les sites de transit et dans les villes et villages accueillant les personnes déplacées.

Partenaires

UNICEF, UNHCR, PAM, OIM, Start Fund

Notre impact

eau hygiène et assainissement

Eau, assainissement et hygiène

– Distribution de kits d’urgence aux personnes récemment déplacées
– Etablissement d’un système de camionnage d’eau ans les sites de déplacés du district de Mueda
– Travail d’amélioration du réseau d’adduction d’eau potable en cours

Pour toute information vous pouvez contacter Emmanuel Rinck.

Emmanuel Rinck

Dans le monde

Postes à pourvoir

19
Au siège
69
Sur le terrain
9
En stages