Soudan du Sud

Des populations prises au piège
42% de la population a besoin d'une aide humanitaire
3,2 millions de personnes déplacées par le conflit
30 000 personnes réfugiées dans le camp des Nations Unies à Malakal
226 000 personnes secourues

Contexte

Depuis l’indépendance du pays en 2011, l’Etat peine à fournir les services de base et le manque d’infrastructures adéquates fait exploser le taux de mortalité : infections respiratoires, diarrhées, choléra, blessures de guerre souvent mal soignées, etc.

En décembre 2013, un conflit entre le gouvernement et les forces d’opposition éclate à Juba. Les violences s’étendent rapidement à tout le pays. 2,1 millions de personnes doivent encore aujourd’hui fuir régulièrement. Le conflit entrave le fonctionnement du marché économique, et la perte des moyens d’existence des populations mène désormais à une crise de malnutrition majeure. L’état de famine est déclaré en février 2017, laissant 100 000 personnes en danger de mort et jusqu’à 5 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë.

Rien que dans l’Etat du Nil supérieur, près de 50 000 personnes s’entassent auprès des communautés hôtes ou au sein des sites de protection des civils des Nations unies, les « POC ». Celui de Malakal, désormais saturé, accueille le double de sa capacité. Les conditions sont de plus en plus insalubres et dangereuses, notamment à cause du manque d’infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

  • 12,3 millions d'habitants
  • 50,6% de taux de pauvreté
  • 169ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2013
  • Équipe 22 internationaux
    90 nationaux
  • Budget 6,57 M€

En réponse aux déplacements chroniques de populations, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient dans le nord-est du pays. A Malakal, nos équipes travaillent principalement dans le camp de protection des civils (POC) de l’ONU et dans les villages alentours, notamment pour fournir de l’eau potable et des infrastructures d’assainissement. A Wau Shilluk, près de Malakal, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL construit et réhabilite des infrastructures sanitaires et de gestion des déchets pour fournir de l’eau potable dans le camp informel de la ville et dans les villages.

Dans les camps, la surpopulation augmente drastiquement le risque de propagation rapide de maladies. Nos équipes suivent la qualité de l’eau et ont mis en place un plan de réponse aux urgences et notamment à de potentielles épidémies de choléra, en parallèle de campagnes préventives de promotion de l’hygiène. Une réactivité cruciale, dans un contexte de guerre civile qui crée de très nombreux déplacements de populations.

Des affrontements récents entre l’armée gouvernementale et les forces de l’opposition ont déplacé une fois de plus ces milliers de personnes réfugiées à Wau Shilluk. Nos équipes étudient toutes les options possibles pour leur venir en aide.

Partenaires

ECHO, OFDA, UNICEF, CHF

Notre impact

Réponse urgence mouvements populations

Réponse d'urgence aux mouvements de population

107 000 personnes bénéficiaires

– Approvisionnement en eau par camion
– Distribution de produit de traitement de l’eau
– Réhabilitation de points d’eau
– Construction de latrines
– Distribution de produits non alimentaire

eau hygiène et assainissement

Eau, hygiène et assainissement

98 000 personnes bénéficiaires

– Chloration et distribution d’eau
– Entretien des points d’eau
– Construction entretien points de pompage, de latrines et de douches
– Gestion des déchets solides et liquide
– Séance de promotion de l’hygiène

sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire et moyens d'existence

21 000 personnes bénéficiaires

– Distribution monétaire inconditionnelle
– Distribution de kits de pêche

Pour toute information, vous pouvez contacter Emmanuel Rinck.

Emmanuel Rinck

Dans le monde

Postes à pourvoir

20
Au siège
34
Sur le terrain
7
En stages