www.solidarites.org

Soudan du Sud : répondre à l’insécurité alimentaire

Publié le lundi 1 août 2022

Dans le plus jeune pays du monde, sur 11,2 millions d’habitants, ce sont plus de 8 millions qui ont besoin d’aide humanitaire ou de protection.  

La nature prolongée du conflit a entraîné un besoin accru de ressources liées à l’eau, l’assainissement et l’hygiène (EAH), ainsi qu’à la sécurité alimentaire et aux moyens d’existence (SAME). Le besoin accru de ressources de base est aggravé par la récurrence des catastrophes naturelles, notamment les inondations et les sécheresses, qui détruisent les maisons et les moyens de subsistance de la population – entraînant davantage de déplacements. 

Dans le comté de Raja, dans l’État du Bahr el-Ghazal occidental, les communautés dépendent de l’agriculture et de la pêche. Afin de faire face aux conséquences des sécheresses et des inondations, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a contribué à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance de 2 400 familles, grâce au soutien du Comité Interministériel de l’Aide Alimentaire (CIAA).

Des semences de cultures et de légumes, des outils et des moyens de transport ont été distribués aux agriculteurs locaux. Des spécialistes de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance ont également dispensé des formations sur les pratiques agricoles durables et les meilleures techniques post-récolte.

Afin de garantir l’efficacité du projet, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a consulté les communautés, les groupes d’agriculteurs et les experts techniques locaux, avant le début des activités, pour sélectionner les semences et les outils les plus adaptés localement et répondre aux préférences de la population. Les semences (notamment de sorgho, d’arachide, d’aubergine, de tomate, de citrouille, etc.) ont été achetées par des entrepreneurs locaux et distribuées aux communautés en août 2021.

Après les distributions, une partie des semences a été plantée dans des parcelles de démonstration situées près des sources d’eau et facilement accessibles aux communautés.

Soudan du Sud

Contexte et action
  • 11,2 millions d'habitants
  • 82% de taux de pauvreté
  • 185ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 190 115 personnes bénéficiaires

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a travaillé avec 19 personnes spécialisées dans la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance du comté de Raja, qui ont dispensé des formations techniques à 105 groupes d’agriculteurs sur les pratiques agronomiques durables et les techniques de gestion post-récolte. Elles ont également effectué des visites hebdomadaires sur les parcelles de démonstration pour suivre l’évolution des semences et fournir des conseils techniques aux agriculteurs. 

Hassan, qui possède une petite ferme près de la maison où il vit avec sa famille de 8 personnes, est l’un des agriculteurs qui a bénéficié du soutien de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL grâce au financement du CIAA.

Sa famille a reçu des kits de cultures et de légumes, composés de sorgho, d’arachide, de tomates, d’aubergines, d’oignons, de gombos, de carottes et d’amarantes. Ils ont également reçu un kit d’outils composé d’un râteau, d’une houe et d’une hache de fabrication locale. Il est très satisfait des semences et des outils distribués et a partagé avec SOLIDARITÉS INTERNATIONAL l’importance pour lui et sa famille d’avoir accès à des intrants productifs pour pouvoir recommencer à cultiver, car la plupart de leurs articles ont été perdus ou volés pendant la guerre qui a touché la région de Raja jusqu’en 2018.

“L’intervention soutenue par le CIAA a été couronnée de succès”, confirme Dania Al Sharafi, directrice nationale de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL au Soudan du Sud, “Plus de la moitié des personnes interrogées ont signalé une augmentation de leur récolte”. Les communautés bénéficiaires indiquent qu’elles ont pu mieux couvrir les besoins de leur famille. En outre, la méthode de distribution en groupe a stimulé le soutien, la solidarité et le partage des connaissances au sein de la communauté.

Soutenez notre action sur le terrain

> Je fais un don