www.solidarites.org

République Démocratique du Congo : l’impossible sortie de crise

Publié le lundi 22 juillet 2019

À l’est de la RDC, dans la province d’Ituri, les affrontements ont pour conséquence directe le déplacement de millions de personnes. Seuls face aux éléments, les déplacés se retrouvent entassés dans des camps : sans eau, nourriture et abris.

« On a vu des hommes arriver avec des flèches, des lances, des machettes… C’est ça que nous avons fui. » Cette situation, elle est vécue régulièrement par les nombreux déplacés de la région du Nord-Kivu. Face à ces menaces continuelles, des milliers de déplacés se sont réfugiés dans des camps dans la ville de Bunia, mais manquent de ressources en eau, abris et nourriture.

Présent dans le pays depuis 2000, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a mené avec le Norwegian Refugee Council un mécanisme de réponse flexible « REFLEX » soutenu par l’Union européenne. Nos équipes ont ainsi pu fournir des abris et des articles ménagers essentiels, construire des latrines ou encore donner un accès à l’eau potable. L’innovation du programme se situe dans la veille humanitaire, précurseur d’alertes pour permettre une plus grande réactivité. Sur la base de plusieurs sources confirmées, la véracité des informations permet le déclenchement d’une réponse est centrale.

Découvrez les actions réalisées par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, ACTED et Norwegian Refugee Council :

  • 70 millions d'habitants
  • 63,4% de taux de pauvreté
  • 178ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 955 330 personnes secourues

Suite à de nouvelles arrivées massives et la reprise des affrontements, le programme REFLEX a été reconduit.

Ces actions sont réalisées dans le cadre du programme REFLEX mené avec ACTED et Norwegian Refugee Council et soutenu par l’Union européenne.

SOUTENEZ NOS ACTIONS EN RDC

JE FAIS UN DON