Myanmar : intervenir après le cyclone

Publié lejeudi 13 août 2015

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient depuis 2010 dans l’Etat du Rakhine, à l’ouest du Myanmar, auprès des populations déplacées fuyant les conflits intercommunautaires. Nos équipes redoublent d’efforts en cette période de mousson, en particulier à la suite du cyclone Komen qui a balayé des centaines d’abris et latrines. Le photographe Vincent Trémeau a suivi notre organisation dans la zone de Sittwe (capitale du Rakhine) et nous livre les images de foyers sévèrement affectés.

Le 24 juillet, soit quelques jours avant le cyclone, une partie de nos équipes arrivent sur les lieux pour venir en aide aux populations fortement touchées par la mousson.

MYANMAR cyclone

Depuis l’avion, il est déjà possible de repérer les camps de déplacés.
A cause de la montée des eaux, 4 camps de déplacés sur les 8 dans lesquels
intervient SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ne sont accessibles que par bateau.

MYANMAR bateau

Le lendemain, nos équipes se rendent dans le camp d’Ah Nauk Ywey,
dans le Township de Pauktaw. Situé entre la mer et la montagne, il fait partie des zones uniquement
accessibles par bateau. 20 minutes de bateau sous une pluie battante sont nécessaires pour
atteindre ce camp où vivent 2 500 personnes.

MYANMAR pluie

Ah Nauk Ywey est un large champ de boue avec
beaucoup de déchets et l’eau stagne sous les maisons.

MYANMAR points d'eau

Les installations mises en place par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
(construction de grands réservoirs à ciel ouvert, mise en place du traitement de
l’eau, robinets, construction de latrines…) ne suffisent pas pour drainer l’eau
qui tombe chaque jour. Il y a encore de nombreuses installations
à faire pour rendre l’environnement plus sain.

MYANMAR population

Adu Lars, 25 ans, et sa femme sont arrivés récemment
dans le camp :  » Nous venons de nous marier et de nous installer
dans cet abri tous les deux. Nous ne sommes pas encore
enregistrés par les autorités. En attendant l’aide humanitaire
je parviens à pêcher quelques poissons afin de nous nourrir. « 

MYANMAR

Le jour suivant, nous nous rendons dans le Camp de Thae Chang,
situé à 20 minutes d’Ah Nauk Ywey. Mission du jour :
distribuer 947 kits hygiène, notamment composés de savons
et de lessive.  Un coupon sera
distribué aux communautés afin qu’elles retirent leur kit.

MYANMAR enfants

L’objectif pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est de sensibiliser
les écoliers aux bonnes pratiques d’hygiène.
Dans les 38 écoles du camp, nos équipes vont distribuer
des filtres en céramique pour garantir une eau de qualité
aux enfants. Mais elles doivent aussi construire
des latrines et des stations de lavage des mains
pour que l’école ne soit pas un lieu de contamination.

MYANMAR cyclone

Le 31 juillet,  la zone de Sittwe a été touchée par le
cyclone Komen. Les risques sanitaires sont très élevés
car le tiers des latrines construites par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
a été détruit. Il est primordial d’éviter qu’une épidémie
se déclare et de protéger la santé des familles.
Nos équipes intensifient leurs actions auprès des populations.

© Vincent Trémeau

Soutenez nos actions au Myanmar

JE FAIS UN DON  

  • 51,4 millions d'habitants
  • 26% de taux de pauvreté
  • 150ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 279 381 personnes secourues

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.