Myanmar : conditions critiques dans le camp d’Ah Nauk Ye

Publié le mardi 22 août 2017

Les familles déplacées du camp d’Ah Nauk Ye, dans le township de Pauktaw, état du Rakhine, font face à un environnement naturel bien plus inadapté à l’Homme que d’autres populations déplacées dans la zone. Elles sont confrontées notamment à la rareté de l’eau au quotidien, un accès restreint au marché ou à des opportunités de subvenir à leurs besoins, à des violences intracommunautaires et à des conflits avec les communautés d’accueil, et surtout à une absence de toute possibilité de se relocaliser, même de manière temporaire.

Carte MYANMAR ah nauk yeDans un tel contexte, les agences humanitaires et les autorités ont des difficultés à assurer les standards d’aide humanitaire de base. Quand elle est accessible, l’aide humanitaire est moindre à Ah Nauk Ye et dans les autres camps de Pauktaw qu’à Sittwe ou dans les autres camps de déplacés du centre de l’état de Rakhine. Les besoins sont systématiquement moins couverts à Ah Nauk Ye, que ce soit en termes d’abris, d’approvisionnement d’eau, de latrine, de santé, d’éducation, d’hygiène et d’accès aux marchés. Cette situation, ainsi que l’absence de perspectives d’avenir, expose la population à des risques liés à la protection.

Les acteurs humanitaires tels que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’efforcent de rendre plus efficace le système d’aide afin d’alléger les souffrances des déplacés d’Ah Nauk Ye. Leur assurer des conditions plus dignes pourrait avoir de multiples bienfaits pour leurs conditions de vie.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL répond aux besoins en eau, en assainissement et en hygiène de 13 205 personnes déplacées dans trois des cinq camps du township de Pauktaw, dont Ah Nauk Ye.

Les chiffres de l’infographie ci-dessous soulignent la gravité de la situation.

  • 51,4 millions d'habitants
  • 26% de taux de pauvreté
  • 150ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 279 381 personnes secourues
INFOG-MYANMAR-P1-version-simple-WEB-v2.2-01

Soutenez les familles déplacées d’Ah Nauk Ye

FAITES UN DON