www.solidarites.org

Irak : distribution d’eau potable au cœur de Mossoul Ouest

Publié le mercredi 17 mai 2017

Après avoir installé une station de traitement de l’eau le long du Tigre, en partenariat avec Oxfam et NRC, nos équipes sont parmi les premières à distribuer de l’eau potable par camion au cœur des quartiers ouest de Mossoul non loin de la ligne de front.

Un réseau complètement détruit, des cours d’eau pollués, une dépendance à l’eau de pluie… les habitants des quartiers ouest de la ville de Mossoul manquent cruellement d’eau potable. Et, alors que l’été approche et que les températures vont grimper pour aisément atteindre 40°, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, grâce à sa station de traitement,  fournit quotidiennement de l’eau potable pour les partenaires travaillant dans les camps de déplacés au sud de Mossoul, mais aussi à plusieurs milliers de familles directement au cœur des quartiers ouest de Mossoul ! « Depuis plusieurs semaines nos équipes ont travaillé à l’installation d’une station de traitement de l’eau le long du Tigre. Chaque jour nous pouvons produire de l’eau potable en quantité suffisante pour fournir une dizaine de litres d’eau à 30 000 personnes« , explique Guillaume Woehling, chef de mission de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en Irak.

Irak Mossoul station eau

Distribution d’eau dans les quartiers

Une nouvelle étape a été franchie depuis quelques jours. En effet, après plusieurs tentatives et de longues négociations  avec les autorités locales, nos équipes ont pu rentrer au cœur des quartiers de Mossoul Ouest. Elles y distribuent, grâce au soutien du Centre de Crise et de Soutien (CDCS), 120 000 litres d’eau par jour. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL couvre ainsi les besoins de deux milles familles. « C’était un besoin vital pour la population qui, depuis l’offensive de la ville, n’a eu que très peu  d’accès à l’eau et encore moins à une eau saine. Chaque jour, nous remplissons une vingtaine de réservoirs installés dans le quartier de Wadi Hajar. Réservoirs à partir desquels la population peut s’approvisionner. Au-delà d’étancher la soif, le retour de l’eau potable dans les quartiers ouest de Mossoul devrait aussi permettre de contenir les éventuelles flambées épidémiques qui sont à craindre en raison du niveau d’insalubrité de la ville et qui toucheront les enfants, toujours premières victimes.« 

Irak Mossoul eau camion

Aidez les populations de Mossoul 

JE FAIS UN DON 

  • 38 millions d'habitants
  • 18,9 % de taux de pauvreté
  • 121ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 50 000 personnes secourues