www.solidarites.org

En Irak, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL accompagne le retour des populations déplacées du Sinjar

Publié le mercredi 19 mai 2021

En août 2014, le Sinjar irakien est le théâtre des massacres du peuple yézidi par l’État islamique, aujourd’hui qualifiés de génocide par l’ONU : plusieurs milliers de civils sont exécutés et des milliers de femmes et d’enfants sont capturés. Les attaques successives de troupes de Daech forcent la population à se déplacer massivement vers le Kurdistan irakien, la Syrie et la Turquie. Pour certains, bloqués et encerclés dans le mont Sinjar, l’exode se traduit en un combat contre la soif et la faim, dans la chaleur étouffante de l’été. De nombreuses personnes décèdent, les autres parviennent à rejoindre des camps.

Six ans plus tard, alors que la situation s’est stabilisée, les populations déplacées reviennent progressivement s’installer dans leurs villages au courant de l’année 2020. Mais les maisons sont démolies et les services de base sont quasi inexistants. Tout est à reconstruire et les moyens des familles sont très limités après cette longue période de déplacement.

Dans le village de Tal Banat, une maison d’argile est encore debout. C’est la maison de Suri Hussein, femme irakienne de 65 ans dont le mari a péri peu de temps après leur départ dans les montagnes assiégées. « Nous n’avions jamais pensé que la faim ou la soif pouvaient nous tuer, nous étions trop concentrés sur la façon de survivre et d’échapper à l’État islamique » explique Suri.

  • 38,4 millions d'habitants
  • 18,9 % de taux de pauvreté
  • 120ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 72 600 personnes secourues

Suri vient de revenir dans son village après six années de vie dans des camps. Comme ses voisins et voisines, elle doit faire face au manque d’eau, de nourriture, au froid de l’hiver mais aussi aux restrictions gouvernementales liées à la pandémie de COVID-19. Les villageois sont confrontés à la fermeture des marchés et des écoles et sont isolés de la ville principale, seul endroit où sont présents les services de santé et le grand marché.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’est rendue dans le village de Tal Banat en octobre, grâce au soutien financier du Centre de crise et de soutien du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. Nos équipes ont visité chacune des maisons pour évaluer les besoins existants et apporter une réponse adaptée. Rapidement, des réservoirs d’eau, des kits d’hygiène, de l’eau potable mais aussi des fournitures pour l’hiver, tels que des matelas, des couvertures, des chauffages, des jerricans de kérosène et des vêtements ont été fournis aux habitants.

Cette aide d’urgence a permis à 3 180 villageois de Tal Banat de faire face à l’hiver très dur du Sinjar, à une époque où seules quelques ONG étaient présentes. Aujourd’hui, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL adopte une approche structurelle et intégrée pour répondre durablement aux besoins de la population de la région, en coordination avec les autres organisations désormais sur place.

 

soutenez nos actions EN IRAK

> JE FAIS UN DON

 

Photos © SOLIDARITÉS INTERNATIONAL