www.solidarites.org

Rencontre : “Les réfugiés ne doivent pas rester dans la méconnaissance”- Faustin, réfugié et humanitaire

Publié le mercredi 13 mars 2019

ENGAGEMENT – S’il n’existe pas qu’un seul type d’engagement humanitaire, celui de Faustin fait partie des plus nobles. Lui-même refugié à deux reprises, cet ingénieur agronome de formation travaille à rendre la vie des réfugiés un peu moins douloureuse en les formant à de nouveaux métiers.

‘’Dans la fuite, j’ai perdu mes deux filles’’

Pour mes opinions politiques, j’ai dû fuir mon pays, la République démocratique du Congo et me suis réfugié en RCA. J’étais avec les réfugiés congolais dans le site de Moulingué. J’ai servi les réfugiés pendant 15 ans comme ingénieur. Et puis j’ai dû fuir encore une fois. Vous savez, quand on fuit la guerre, il y a beaucoup de violence. J’ai dû perdre mes deux filles qui étaient déjà de grandes femmes. Présentement, j’ai trois enfants qui sont en vie. Mes trois garçons sont avec moi, ici à Garoua-Boulaï, au Cameroun. Nous sommes arrivés ensemble, avec tous les autres Centrafricains. Et je suis devenu volontaire.

 

‘’Quand je vois toutes les difficultés que traversent les réfugiés, ça me fait mal au cœur’’

Avec SOLIDARITÉS INTERNATINAL, je me consacre à aider les réfugiés en tant que Mobilisateur Vivrier Maraichage. Chaque jour, j’accompagne des réfugiés de RCA dans leur reconversion : beaucoup d’éleveurs ayant perdu tout leur troupeau veulent devenir agriculteur, alors je leur apprends les bases de l’agronomie. Quand je vois toutes les difficultés que traversent les réfugiés, ça me fait mal au cœur, de la peine. Ils ne doivent pas rester dans la méconnaissance. Sinon, ce seront des catégories de personnes appelées à souffrir.

 

“Maintenir la vie comme tout autre’’

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a obtenu du maire du village des terres en « prêt » pour une période de 5 ans. Cet acte de générosité permet à ces gens de pouvoir exploiter une petite production. On leur apprend comment produire et aussi comment consommer, faire la cuisine pour avoir une alimentation équilibrée afin d’éviter la malnutrition. S’ils ont la connaissance, ils vont chercher à surmonter les obstacles. C’est pour cela que je suis vraiment disposé à les aider. Ensemble nous surmonterons les obstacles. Et nous maintiendrons la vie comme tout autre.

 

Faustin en 4 dates

1998 : fuit la RDC
1999 : refugié en RCA
2014 : refugié au Cameroun
2018 : agent Mobilisateur vivrier maraichage

 

AIDEZ LES POPULATIONS DU CAMEROUN

FAIRE UN DON

  • 23,44 millions d'habitants
  • 37,5% de taux de pauvreté
  • 153ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 231 872 personnes secourues