www.solidarites.org

Goura : après une phase d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL adapte sa réponse

Publié le vendredi 29 mars 2019

Suite à une attaque très violente du groupe armé Boko Haram contre la population civile à Rann, localité du Nord-Est du Nigéria perpétrée le 15 janvier 2019, 46 000 personnes ont traversé la frontière pour se réfugier à Goura, village frontalier situé à l’Extrême-Nord du Cameroun.


46 000 réfugiés fuient les violences des groupes armés

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL  basée à Makary, à 30 minutes de Goura, a répondu en urgence aux besoins de ces populations dès les premières arrivées. Grâce aux fonds du START FUND, un mécanisme de financement humanitaire rapide, les équipes ont assuré en urgence un approvisionnement en eau potable à 18 000 réfugiés. Afin d’éviter la propagation des maladies liées aux mauvaises conditions d’hygiène sur le site, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a mis en place un service d’assainissement minimum au travers de la construction de latrines et distribué des kits d’hygiène à 2500 réfugiés (savon, eau, bouilloire, chlore) ainsi que des kits d’hygiène menstruelle à 1000 femmes dans le besoin (couches lavables et sous-vêtements).

 

goura cameroun distribution


Adapter sa réponse d’urgence face à un contexte fluctuant

A la suite de la promesse du gouvernement du Nigéria de leur porter assistance, sécurité et support s’ils participent aux élections municipales au Nigéria, un retour massif des réfugiés de Goura vers Rann a été observé entre le 27 et le 28 février. Ce départ a été fortement encouragé par les autorités camerounaises. Craignant pour leur sécurité, près de 15 000 personnes se sont réfugiées dans les villages aux alentours du site.

Après une première phase d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a tout de suite adapté sa réponse en redirigeant ses activités vers les villages hôtes dans lesquels ces nouvelles arrivées ont mis un peu plus sous pression des infrastructures de base déjà faibles et limitées. Dans cette seconde phase, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL continue de maintenir un accès minimum à l’eau et à l’assainissement pour les réfugiés restés sur le site et se mobilise en parallèle pour réhabiliter des points d’eau, construire des latrines et distribuer de kits d’hygiène dans les villages environnant où les réfugiés se sont déplacés.

Au vue de la situation sécuritaire fragile dans la zone et malgré la mise en place de cette seconde phase de réponse d’urgence, les besoins restent importants.

 

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL remercie son START FUND Network pour son soutien financier 

 

 

AIDEZ LES POPULATIONS DU CAMEROUN

FAIRE UN DON

 

 

Photo de header : Adrienne Surprenant / SOLIDARITES INTERNATIONAL

  • 23,44 millions d'habitants
  • 37,5% de taux de pauvreté
  • 153ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 231 872 personnes secourues