www.solidarites.org

Bangladesh : « des chansons et des jeux » contre le Covid-19

Publié le vendredi 20 novembre 2020

Formées par l’association Clowns Sans Frontières, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL au Bangladesh mènent depuis plusieurs mois des activités ludiques de sensibilisation à l’hygiène afin de renforcer l’impact des messages de prévention contre le Covid-19.

Clowns Sans Frontières utilise le rire et le jeu pour soutenir et inspirer les enfants dans les contextes humanitaires. Entre juillet et septembre 2020, l’association (Suède et UK) a formé à distance nos équipes afin de mettre en place des activités ludiques de sensibilisation à l’hygiène dans les camps de réfugiés Rohingyas et les communautés hôtes à Teknaf au Bangladesh. « Auparavant, nos équipes menaient des sessions classiques de promotion à l’hygiène : c’était un peu répétitif, toujours les mêmes messages délivrés de la même manière et l’attention des gens diminuait. Grace aux nouvelles méthodes apprises avec Clowns Sans Frontières, nous arrivons à attirer plus de monde », constate Farhad Bin Alam, Coordinateur adjoint Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL au Bangladesh.

« Les enfants se sentent beaucoup plus impliqués »

« Cette nouvelle approche basée sur des histoires, des chansons et des jeux, fonctionne particulièrement bien auprès des enfants », précise Jainal Abedin, superviseur de la promotion à l’hygiène pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dans l’un des camps de réfugiés Rohingyas de Teknaf. « Cela stimule leur curiosité. Ils se sentent beaucoup plus impliqués », explique Farhad Bin Alam.

Recueillis par nos équipes sur le terrain, les témoignages des enfants sont en effet très positifs. « J’ai adoré parce qu’il y avait beaucoup de chansons et de jeux », confie Farroq, réfugié Rohingya de 9 ans. « J’ai appris à me laver les mains avant de manger, après être allé aux toilettes ou en rentrant à la maison, et comment utiliser un masque », énumère-t-il. Même enthousiasme pour Shariat Ullah, réfugié Rohingya de 12 ans : « J’ai beaucoup apprécié. Le jeu m’a fait sourire et l’histoire était intéressante. J’ai appris comment me laver les mains, ce qu’il faut faire après avoir éternué, comment utiliser des sandales quand on va aux toilettes et se tenir à distance », raconte-t-il. « Cela sauve nos vies », conclut-il.

« Nous avons changé notre comportement »

Les personnes âgées et les femmes voient également ces activités d’un bon œil. « Après la séance, nous avons changé notre comportement et suivi correctement les règles pour nous protéger du Covid-19 », affirme Sabera Begum, réfugiée Rohingya, mère de trois enfants.

  • 173,5 millions d'habitants
  • 21,8% de taux de pauvreté
  • 135ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 290 901 personnes secourues
Covid-19 Bangladesh

Si cette nouvelle approche est bien accueillie, c’est aussi car la formation apportée par Clowns Sans Frontières a permis de renforcer les compétences et l’engagement de nos équipes sur le terrain. « On a appris comment mener une session de sensibilisation de A à Z, comment être ludique et stimuler l’attention afin que les gens ne s’endorment pas », souligne Jainal Abedin. « La formation de Clowns Sans Frontières nous a vraiment aidés. Cela nous a appris à attirer l’attention des gens en très peu de temps et donc à augmenter l’impact de nos séances de sensibilisation afin de changer le comportement des populations », confirme Ashis Chakroborty, superviseur de la promotion à l’hygiène pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dans les communautés hôtes de Teknaf. Ces activités se poursuivent actuellement et devrait se prolonger jusqu’à la fin de l’année.

SOUTENEZ NOS ACTIONS AU BANGLADESH

> JE FAIS UN DON