www.solidarites.org

Un engagement sans concession

Publié le lundi 14 mai 2018

“A celles et ceux qui déversent leur haine sur les réseaux sociaux, soyez sûrs d’une chose, si vous vous retrouvez un jour à la place des gens que nous aidons chaque jour, nous ferons tout notre possible pour vous venir en aide.’’

 

Depuis son opération “Kit dignité pour les réfugiés”, lancée en 2016, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a vu les commentaires polémiques, violents & haineux se multiplier drastiquement sur ses réseaux sociaux. A les lire, la solidarité n’irait plus de soi. Elle ne coulerait plus de source. Elle ne serait plus considérée comme un élan humain instinctif, naturel, qui pousse à se porter au secours de celles et ceux qui souffrent.

Alors que nos équipes se battent chaque jour pour accéder et porter secours aux plus fragiles frappés par les guerres et les catastrophes naturelles, leur action de solidarité doit faire face aujourd’hui à de nouveaux obstacles. On nous demande de la justifier, on la critique, on la remet en cause, on la rejette. Avec une haine et une violence qui dépassent l’entendement. Il nous est d’autant plus difficile de rester muet face à ces attaques gratuites qu’elles insultent bien souvent les personnes que nous aidons, les déshumanisent et s’attaquent à leur dignité.

 

Réaffirmer notre détermination à aider plus loin

Pour toutes ces raisons, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a pris le parti de sortir trois commentaires parmi la centaine que nous recevons chaque année sur nos réseaux sociaux pour les donner à voir de façon très crue, sans modification ni modération, dans le métro, dans la presse et dans un spot TV.

‘’Non pas pour montrer du doigt ou ajouter à la polémique, mais bien pour revenir à notre mandat, pour le réexpliquer, pour le préciser, pour le défendre, insiste Alexandre Giraud, directeur général de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Comme nous le faisons tous les jours sur nos terrains d’intervention, auprès des gouvernements, des groupes armés, des communautés et de toutes les forces en présence, nous avons choisi de transformer cette obstruction de plus à notre volonté d’aider, en opportunité. Celle d’apporter une preuve supplémentaire de notre détermination à ‘’Aider plus loin’’. Aider coûte que coûte, au-delà de toute frontière, qu’elle soit géographique, politique, économique, psychologique… Aider envers et contre tout ce qui fait barrage à la solidarité.’’

 

Parce que depuis près de 40 ans maintenant, nous sommes fidèles notre devise : ‘’La première réponse à la souffrance humaine doit être la solidarité.’’ Et entendons bien le rester.

Je signe le manifeste sur

Répondons Solidarites SOLIDARITES INTERNATIONAL

L’impératif humanitaire

Alexandre Giraud, directeur général de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL :


"Depuis bientôt 40 ans, c’est sur la seule base des principes humanitaires d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance, ainsi que sur l’obligation morale d’agir –ce que l’on appelle l’impératif humanitaire- que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL fonde son action. Expliquer et revendiquer sans relâche notre solidarité dans des contextes complexes est devenu la condition sine qua non de notre accès à celles et ceux qui ont besoin d’aide. Des contextes dans lesquels notre action ne pourrait être efficace, ni même possible, sans la farouche volonté d’un respect constant des principes humanitaires. Un engagement sans concession qui, chaque jour sur le terrain, est mis en pratique, réaffirmé et réinventé par nos équipes, soutenus par nos partenaires et nos donateurs à qui nous rendons ici hommage.
La première réponse à la souffrance humaine doit être la solidarité"

En direct

message solidarites international
Alexandre Giraud Répondons Solidarité
micro trottoir repondons solidarites

© Vincent Tremeau & Gwenn Dubourthoumieu / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL