Rapport OMS – UNICEF 2013 sur l’accès à l’eau

Publié levendredi 17 mai 2013

RÉACTION Alors que l’UNICEF et l’OMS s’étaient félicitées en 2012 d’avoir atteint la ‘’cible des Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) relative à l’eau’’*, le rapport 2013 publié ce lundi 13 mai par les deux agences onusiennes annonce finalement que 2,4 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, soit un tiers de la population mondiale.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL prend acte de la réévaluation de ce problème sanitaire à l’origine de la première cause de mortalité au monde. Dans la double perspective, en 2015, du Forum Mondial de l’Eau et de la redéfinition des OMD, l’association humanitaire compte bien influer sur la communauté internationale pour qu’elle se dote enfin des moyens de lutter efficacement contre ce fléau. 

D’après le rapport Progrès en matière d’eau potable et d’assainissement 2012 publié par l’OMS et l’UNICEF, 89 % de la population mondiale, soit 6,1 milliards de personnes, avait accès à des sources améliorées d’eau potable. Une bien belle annonce effectuée à la veille du 6ème Forum Mondial de l’Eau, que SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, dont les équipes humanitaires sont reconnues pour leur expertise et leur savoir-faire dans le domaine de l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, avait alors réfutée.

Comme l’indiquait justement ce rapport : ‘’Nombre de ces sources ne sont pas entretenues correctement et ne fournissent pas une eau potable et saine. Conséquence, le nombre d’êtres humains qui boivent une eau sûre est probablement surestimé.’’ Il s’avère en fait que près de la moitié de l’humanité n’a pas accès à une eau potable.

Dans le rapport 2013, l’OMS et l’UNICEF indiquent que les OMD seraient en fait loin d’être atteints. L’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, qui demande depuis plusieurs années aux Nations Unies de commencer par revoir leur chiffres de référence, appelle à faire de l’accès durable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement, une priorité à part entière des Objectifs du Millénaire du Développement (OMD) qui seront redéfinis en 2015.

Par le biais de sa pétition en faveur de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous signée à ce jour par plus de 128 000 personnes, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL compte bien influer sur la déclaration fixant les nouveaux OMD, qui sera votée au siège de l’ONU à New York en 2015. Remise l’année dernière au ministre français de la coopération en ouverture du Forum Mondial de l’Eau à Marseille, devant 141 délégations ministérielle, cette pétition à signer sur www.votregouttedeau.org reprend nos principales recommandations pour que le problème de l’eau insalubre devienne l’affaire de tous.

 » Parce qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort pour des millions de personnes, déclare Alain Boinet, directeur fondateur de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, nous demandons également l’augmentation des fonds de l’aide publique au développement affectés à l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que l’accroissement des fonds dédiés aux crises humanitaires et à la transition vers la reconstruction puis le développement. « 

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.