7e Forum Mondial de l’Eau : « L’accès à l’eau doit devenir une priorité absolue en 2015 »

Publié le jeudi 9 avril 2015

Alors que chaque année 2,6 millions de personnes meurent encore des suites des maladies liées à l’eau ou à un environnement insalubre, pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, l’accès à l’eau, reconnu comme un droit depuis 2010, doit désormais devenir pour la communauté internationale une cible réelle des Objectifs du Développement Durable qui seront votés  en septembre 2015 à l’ONU.

Après la publication du « 1er Baromètre de l’Eau » le 22 mars dernier, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL poursuit son combat pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous d’ici 2030 au 7e Forum Mondial de l’Eau (FME), principal évènement international autour des questions liées à cette ressource. L’objectif pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL lors de cette réunion qui se tiendra en Corée du Sud du 12 au 17 avril : faire de l’accès à l’eau, droit humain reconnu depuis 2010, une cible réelle des Objectifs du Développement Durable (ODD) 2015-2030 qui seront votés en septembre 2015 lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

La prise en compte de l’humanitaire dans les prochains ODD

Ce 7e FME,  dont le but est de donner de l’importance à l’eau sur l’agenda politique, de débattre des solutions aux problèmes de l’eau, de formuler des propositions concrètes et de générer un fort engagement politique au niveau international, a donc un rôle majeur à jouer en amont de l’Assemblée Générale des Nations Unies pour les ODD. « Ce 7e FME sera l’occasion de rappeler que l’humanitaire doit être pris en compte dans les prochains ODD. Que l’Eau, l’hygiène et l’assainissement (EHA) soit bien un des objectifs à part entière de ces ODD et que cet Objectif dispose d’indicateurs mesurables avec les ressources financières correspondantes pour que l’ensemble de l’humanité ait accès à l’EHA en 2030« , insiste Alain Boinet, fondateur et représentant de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL lors de ce 7e FME.  En clôture de cette rencontre, tous les acteurs présents attendent la « Déclaration ministérielle », document politique de référence qui sera pris en compte à l’ONU en septembre 2015.

L’urgence humanitaire de l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement

Au cours de cette semaine dédiée à l’eau, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL portera plusieurs messages auprès des acteurs publics et privés présents lors de ce forum. « L’ONG s’attachera à mettre en avant l’urgence humanitaire de l’accès à l’Eau, l’hygiène et l’assainissement en raison du fait que l’eau insalubre est une cause majeure de mortalité, explique Jean-Marc Leblanc, référent Eau, hygiène et assainissement. Aujourd’hui encore, 2,6 milliards d’êtres humains manquent d’un assainissement adéquat 2,6 millions de personnes, dont 1,8 million d’enfants de moins de 15 ans, meurent chaque année de maladies liées à l’eau et à un environnement insalubre« .
« L’organisation insistera aussi auprès des bailleurs sur la nécessité impérieuse d’adapter leur stratégie et leurs financements pour permettre à leurs partenaires ONG, comme SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, de pouvoir accomplir leur mission de réponse aux besoins des populations en danger dans le cadre du processus de sortie de crise, urgence-reconstruction-développement« , précise Alain Boinet.

Une session pilotée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

Par ailleurs, dans le cadre du Partenariat Français pour l’Eau, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL participera avec Action Contre la Faim, le Secours Islamique France, Aquassure, la commission européenne ECHO, des Agences de l’Eau et la Société des Eaux de Marseille à la session officielle dédiée au processus Urgence, reconstruction, développement (URD). Enfin, le 16 avril de 16h à 18h30, lors du side-event « L’eau source de vie, source de drame : la place du multi-acteurs dans la réponse aux crises humanitaires« , SOLIDARITÉS INTERNATIONAL présentera une étude de cas sur son expérience aux Philippines après le passage du cyclone Haiyan le 8 novembre 2013 et son partenariat avec les autorités, les collectivités locales françaises et les entreprises.

Parce que l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement est au centre de tous les combats dont l’humanité doit s’emparer pour assurer sa propre survie et son développement, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL pèsera de tout son poids pour faire entendre sa voix auprès des décideurs lors de ces 5 jours dédiés à l’eau.

Pour toute demande d’interview & d’information complémentaire :
Tugdual de Dieuleveult – 0176218711 ou 0664925037 – tdedieuleveult@solidarites.org

Pour aller plus loin :