www.solidarites.org

Macédoine

Mission ouverte de 1998 à 2003

Contexte

La Guerre du Kosovo fait rage en ex-République fédérale de Yougoslavie entre mars 1998 et juin 1999. Elle oppose l’armée yougoslave à l’armée de libération du Kosovo et l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN). Le conflit provoque un exode massif des populations kosovares d’origine albanaise vers la Macédoine et les pays voisins. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient en urgence dans le pays pour venir en aide aux réfugiés ainsi qu’aux Macédoniens dont les conditions de vie se trouvent fortement impactées par cet afflux.

Notre action

Dès avril 1999, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL apporte une aide d’urgence aux réfugiés kosovars dans les camps frontaliers. Des infrastructures sanitaires et hydriques y sont installées afin de fournir un accès à l’eau potable et des conditions sanitaires dignes.

A la fin de la guerre, en parallèle du retour des réfugiés au Kosovo, nos équipes portent assistance aux Macédoniens de 17 villages frontaliers. Dans ces zones d’accueil, déjà à l’origine très pauvres, les habitants ont besoin d’une assistance humanitaire. Des distributions de kits alimentaires et d’hygiène, la réhabilitation de 30 écoles, et des campagnes de sensibilisation aux règles d’hygiène y sont ainsi organisées.

Entre 2000 et 2003, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’engagent dans la réhabilitation de maisons et d’écoles, construisent des infrastructures hydriques (systèmes de traitement d’eau, réseaux d’adduction…) et médicales (centre de santé) au profit de 57 000 personnes.

SOLIDARITÉS s’est spécialisée en Macédoine dans la réhabilitation d’écoles, de centres de santé, de systèmes de traitement et d’adduction d’eau. Cette réhabilitation d’infrastructures concerne d’une part la zone directement affectée par la crise où il s’agit d’effacer les cicatrices du conflit, et d’autre part le reste de la Macédoine où il faut réparer, voire installer des infrastructures. En effet, notamment en zone rurale, les routes, les réseaux d’eau et d’électricité, les bâtiments publics, sont en très mauvais état, avec des conséquences dramatiques pour les populations. »
Anne Bideau, Chef de Mission en Macédoine chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

Pour toute information vous pouvez contacter Thierry Benlahsen.

Thierry Benlahsen

Postes à pourvoir

10
Au siège
27
Sur le terrain
1
En stages