Responsable de Programme Eau Hygiène et Assainissement (RP E.H.A.)

Dans des contextes d’urgence ou de réhabilitation, le Responsable de Programme Eau Hygiène et Assainissement est en charge des activités dans les domaines de l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Responsabilités

Le Responsable de Programme Eau Hygiène et Assainissement assure l’alimentation en eau potable et en quantité suffisante auprès des populations.
– Il développe et favorise l’accès aux infrastructures d’assainissement au niveau domestique et/ou collectif.
– Il coordonne la promotion de l’hygiène, les activités liées à la lutte contre les maladies d’origine sanitaire et hydrique et assure la mise en place d’un système de la gestion de l’eau.

Pour mener à bien ses missions, il doit avoir des aptitudes et des connaissances techniques variées, tant pour évaluer les ressources en eau, les besoins des populations, les conditions sanitaires que pour développer et mettre en œuvre les activités EHA. Il devra intégrer les aspects anthropologiques, culturels, sociaux, économiques et légaux, ainsi que des problématiques telles que le handicap, la nutrition, le genre dans ses analyses. Disposant d’une large autonomie, il est également responsable des activités générales indispensables à la réalisation des projets : diagnostic, planification, pilotage des activités, encadrement d’équipes, gestion financière et logistique des activités.
Ses activités de responsable de projet EHA dans le contexte de solidarité internationale nécessitent également des aptitudes comportementales et relationnelles spécifiques.

Pour accéder à ce poste, une expérience professionnelle dans un des domaines techniques (eau, génie civil, environnement, géologie, hydrogéologie, hydrologie, génie sanitaire/assainissement, santé publique, etc.) et une formation validée en lien avec le métier sont requis. Une expérience internationale facilite la prise de poste.

programme eau humanitaire soudan du sud

Compétences métier

Les compétences communes à tous les postes :

D’une manière globale, elles ont trait à la maîtrise du Cycle du Projet :

Savoir analyser les contextes dans lesquels sont menées les activités EHA, en prenant en compte la situation géopolitique du pays et de la zone d’intervention, ainsi que la situation humanitaire des populations. A plus forte raison parce que l’accès à l’eau est souvent un enjeu politique. Pour cela, il faut identifier les différents acteurs locaux (ONG/Asso/OI/UN) et les organismes en lien avec la gestion de l’eau et de l’assainissement, présents dans la zone d’intervention.

Savoir identifier et évaluer les conditions hydrogéologiques, hydrologiques et sanitaires de la zone.
De manière commune à tous les postes, on retrouve la capacité à assurer la conception et la réalisation d’ouvrage de Génie Civil dans le domaine de l’eau et de l’assainissement ainsi que la promotion de l’Hygiène et la participation communautaire.

Savoir planifier, piloter et évaluer les actions dans le domaine de l’eau, en identifiant et formalisant les objectifs de l’intervention en collaboration avec les autres corps de métiers / étudiant les possibilités d’actions, faisant des hypothèses et identifiant les risques / établissant son chronogramme d’activité et en veillant à la maîtrise de ses dépenses opérationnelles / veillant à la maîtrise des risques / coordonnant les activités des différents corps de métiers EHA et en assurant le reporting interne de ses actions auprès des instances concernées. La capitalisation des actions est aussi un point important de chaque programme.

Enfin, selon les contextes et de la technicité particulière du projet, le responsable de projet EHA peut être spécialisé dans la planification et la gestion de l’eau ou dans l’assainissement et la lutte contre les maladies d’origines sanitaires et hydriques.

Les compétences techniques spécifiques selon les projets :

– Pouvoir effectuer les choix techniques liés au DIMENSIONNEMENT, à la CONSTRUCTION OU A LA REHABILITATION D’OUVRAGES DE COLLECTE, de STOCKAGE ou de DISTRIBUTION D’EAU : bornes fontaines, puits, captages de sources, captages des eaux de pluie, réservoirs, mise en place ou la réhabilitation des systèmes de pompage de l’eau / mise en œuvre de réseaux gravitaires d’eau potable (traitement de masse ou activités spécifiques telles que centre de traitement du choléra, centre de nutritions, structure de santé)

– Savoir concevoir et mettre en œuvre DES MESURES D’ASSAINISSEMENT
Il s’agit alors d’assurer la gestion des excrétas (latrines, aires de défécations, fosses septique…) / de dimensionner les ouvrages / assurer la gestion des eaux usées et des eaux de ruissellement
Déterminer / dimensionner les systèmes de collecte des eaux
Déterminer / dimensionner le traitement des eaux usées en fonction du contexte (bac dégraisseur, air infiltration, traitement sur roseaux…)

Compétences transverses

Aucun poste sur le terrain ne travaillant de manière isolée, le Responsable de Programme Eau Hygiène et Assainissement travaille en lien avec la logistique et la finance.
Il participe à l’élaboration des budgets des activités EHA : intrants projets, stockage, ressources humaines projet, transport secondaire.
Lors de l’élaboration du prévisionnel de trésorerie mensuel, il applique les procédures administratives et financières propres à l’organisation : procédures d’achats, gestion contractuelle des partenaires et des prestataires, etc.
En lien avec le logisticien, il doit identifier les moyens logistiques et techniques nécessaires à la réalisation des activités EHA.
Il participe également à la relation avec les bailleurs et à l’élaboration du reporting fait au bailleur de fonds (rédaction de rapports)

– Le RP EHA doit savoir animer, encadrer et former son équipe, en intégrant la part interculturelle. Il doit veiller à faire respecter les lois, règles et coutumes du pays

– Il doit également savoir intégrer le contexte et prendre en compte la situation géopolitique du pays / de la zone d’intervention dans laquelle il travaille.

– Enfin, il doit savoir intégrer dans sa pratique les aspects sécuritaires, en participant à la sécurité dans la mise en oeuvre de ses activités EHA mais également en faisant remonter toute information pertinente de sa zone d’intervention.

Compétences annexes

Anglais (selon contexte)

– S’exprime d’une manière compréhensible et non ambiguë à l’oral et à l’écrit
– Comprend facilement ses différents interlocuteurs

Informatique

Maitriser les logiciels de conception d’ouvrages
Par exemple Autocad, SketchUp, Epanet, WaterCad mais sait également utiliser les fonctions de bases d’un logiciel de système d’information géographique (SIG) et cartographie (QGIS, Google Earth, GPS Utility…) ainsi que les fonctions de bases d’un logiciel de collectes de données (Kobo, Sphinx, ODK).

Français

Dispose de bonnes capacités rédactionnelles en français
S’exprime aisément à l’oral en public et dans le respect de la fonction de ses interlocuteurs

Le Savoir Etre

Il est le même pour tout poste terrain.
Il requiert de l’adaptabilité et de la souplesse, de la fiabilité et de la solidité, du discernement et de l’initiative.
Le bon sens n’est pas loin d’être votre outil clé, avec de l’empathie, de l’écoute et beaucoup de persuasion.

Evolutions possibles

SUR LE TERRAIN

Après plusieurs missions, un Responsable de Programme Eau Hygiène et Assainissement peut viser un poste de Coordinateur EHA. A ce titre, il contribuera à l’élaboration de la stratégie de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dans le pays d’intervention, en proposant une stratégie sectorielle.
Il sera en particulier garant de la qualité et de la pertinence des approches techniques proposées et s’assure de l’adéquation entre les activités EHA de l’association et les besoins des populations. Il coordonnera le cycle de projet et plus particulièrement le suivi opérationnel des programmes mis en œuvre dans le pays d’intervention.
Il contribuera à la démarche de capitalisation et d’amélioration des méthodes et techniques des activités EHA de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

AU siège

Parce qu’il est possible de faire des allers-retours Siège-Terrain ou parce que votre vie vous appelle désormais en France, des postes existent au siège, dans la continuité logique des postes terrain :
– Référent technique en EHA au sein du DTQP
– Responsable des Programmes Desk

 

Photos : © Constance Decords / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL – Vincent Tremeau / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL