Agriculture en sac – Sécurité alimentaire

Publié lelundi 8 septembre 2014
Agriculture en sac

La majorité des ménages urbains du sud vit dans les bidonvilles ou les parcelles agricoles sont rares et le prix de la terre élevé. Ainsi, les ménages urbains dépendent totalement des marchés pour se nourrir et sont très vulnérables à l’augmentation des prix des denrées. Depuis 2008, SOLIDARITES INTERNATIONAL a développé plusieurs projets d’agriculture urbaine dans les bidonvilles et quartiers pauvres (Kenya, Soudan du Sud, Haiti).

Ainsi, au Kenya, les familles font pousser des légumes à cycle court (épinards, choux, amarantes) dans des sacs percés remplis de terre. Les feuilles matures sont récoltées une fois par semaine. 3 sacs permettent de fournir 3 ou 4 repas par semaine à une famille de cinq personnes. 80 % de la production est directement consommée, tandis que le surplus est vendu pour couvrir d’autres dépenses comme l’éducation des enfants. Des groupes de femmes et de jeunes se sont créés autour de cette technique innovante, peu coûteuse, à fort impact et aisément reproductible.

Parmis les différents impacts positifs du projet , on peut montrer que le risque d’agression, en particulier des femmes, a été réduit en raison de la limitation des déplacements tard dans la journée au marché pour acheter des légumes. De plus, afin de dégager de l’espace pour l’agriculture en sacs, certains groupes ou groupements ont décidé de nettoyer des sites de décharge d’ordures, contribuant à améliorer le cadre de vie dans le quartier.

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.