Iman Benkdane Coordinatrice Administrative

Publié levendredi 4 octobre 2013

Photo équipe MaliUne Coordo Admin à la recherche de partage avec les partenaires locaux

Au premier abord, la gestion administrative et financière peut paraître moins palpitante que d’autres métiers que l’on peut exercer dans le milieu humanitaire.

Mais comme nous l’explique Iman, tout juste rentrée du Mali – mission dont elle a assuré l’ouverture – l’administration est au cœur de notre action. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on ne passe pas ses journées en tête-à-tête avec un tableau Excel . . .

« J’ai fait mes études supérieures dans une école de commerce en spécialité Audit et Finance en Master 2. J’ai obtenu un bachelor en comptabilité et droit européen à Londres, explique Iman. Je suis arrivée chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL par le biais de mon stage de fin d’études que j’ai effectué en tant qu’Assistante Gestion sur le Desk Asie ».

Suite à son stage, Iman est partie au Sud Soudan avec SOLIDARITÉS INTERNATIONAL sur un poste polyvalent – celui de Logisticien-Administrateur – pendant un an.

« A partir de là, j’ai pu repartir avec SOLIDARITÉS INTERNATIONAL mais cette fois-ci en tant qu’Administratrice Ouverture pendant 3 mois et ensuite en tant que Coordinatrice Administrative pendant 12 mois. Pour résumer, j’ai été en charge des budgets, de la finance et des questions RH de la mission Mali. Cela consiste à être en support à la mise en place des programmes et en lien avec les différents départements. »

Quel est l’intérêt d’un poste d’Admin, selon elle ? « Ce qui est intéressant dans cette fonction, c’est d’être en interaction avec les autres départements, on a une vision globale (RH, logistique, etc.). L’Admin est au centre de tout, il est le garant des procédures et de leur mise en œuvre. Le volet RH est aussi très important dans le travail de l’Admin : référencement de tous les staffs nationaux et des expatriés, par exemple. Pendant ma mission au Mali, j’ai particulièrement apprécié le fait de mettre en place les programmes et de pouvoir gérer les budgets. »

« Plus particulièrement, lors de ma mission au Mali, j’ai dû former des partenaires locaux aux procédures administratives, explique Iman. J’ai vraiment aimé ce moment de partage car j’ai pu transmettre ce que je savais aux autres. »

D’après Iman, les trois mots clés pour définir sa mission au Mali sont : réflexion – dynamique – équipe.

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.