www.solidarites.org

“C’était parti pour trois jours…Et ça va faire vingt ans”

Publié le mercredi 21 août 2019

TRAJECTOIRE. Naser Kasami est entré chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en 1999 en Macédoine. 20 ans après et quelques postes plus tard, il choisit de quitter l’organisation dont il avait intégré le siège il y a 5 ans.

 

Retour sur l’engagement d’une vie.Naser Kasimi

C’était parti pour trois jours… et ça va faire vingt ans. Trois jours pour faire une évaluation dans la zone frontière entre la Macédoine et le Kosovo… et vingt ans que je suis ainsi entré à “Sol”. Trois jours pour découvrir une petite ONG française peu connue, mais la seule qui allait dans cette zone frontalière peu accessible et crainte de beaucoup… et vingt ans pour la voir grandir, se développer, se professionnaliser, ouvrir et fermer des missions dans tant de pays.

SEULEMENT 20 PERSONNES

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL à l’époque, c’était une vingtaine de personnes au siège, pas de département technique ou d’audit interne…. Mais déjà des services support par zone géographique, le tout premier directeur financier, et puis la Logistique bien sûr. Enfin, un seul et unique logisticien. Et un directeur généreux, curieux, infatigable, qui a fondé l’association il y a bientôt quarante ans et qui reste toujours aussi engagé. Monsieur Alain Boinet. À son échelle, vingt ans de “Sol” c’est finalement très peu !

“ILS M’ONT FAIT COMPRENDRE À QUOI SERVAIT L’HUMANITAIRE”

Au sein de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en Macédoine, il y a donc vingt ans, j’ai découvert une équipe d’expatriés engagés qui m’a formé, encouragé, accompagné. Ils étaient jeunes, avaient fait de grandes études, auraient pu rester tranquillement dans leur pays, mais ils étaient là, dans le mien, dans des conditions de vie difficiles et ils faisaient tellement pour mon peuple… Ils m’ont fait comprendre à quoi servait l’humanitaire, m’ont transmis leur envie d’être utile et m’ont finalement emmené sur un chemin que je n’aurais jamais imaginé. Un chemin qui m’a fait découvrir tellement de pays et de culture, d’immenses tragédies et de grandes joies, beaucoup trop d’injustices, mais tant de solidarité.

NASER EN 5 DATES

2 août 1968 Naissance
Août 1999 Entrée à SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
Déc. 2003 1ère expatriation
17 juin 2014 Arrivée au siège
14 juin 2019 Départ