Syrie : atteindre celles et ceux dont la vie et la santé sont menacées

Publié le lundi 5 décembre 2016

A l’heure où les habitants d’Alep sont ciblés par une offensive militaire particulièrement violente, la priorité de nos équipes en Syrie est d’améliorer coûte que coûte l’accès des populations à une assistance humanitaire vitale et digne. ’Devant l’écart qui ne cesse depuis plus de 5 ans de se creuser entre les besoins de ces familles en danger et une mobilisation internationale insuffisante, affirme Jean-Yves Troy, Directeur Général de Solidarités International, nous nous devons de redoubler d’efforts pour atteindre celles et ceux dont la vie et la santé sont menacées.’’

logo-sol

Actives dans le gouvernorat d’Alep depuis 2013, nos équipes apportent un accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement aux populations syriennes déplacées, ainsi qu’à celles qui les accueillent. En plus de la distribution d’eau potable, de la construction de toilettes et de douches et de la distribution d’éléments d’hygiène de base aux familles les plus fragilisées, nos équipes apportent également un soutien aux structures médicales gérées par des ONG locales. Une aide délivrée en mains propres par nos équipes syriennes, elles-mêmes frappées de plein fouet par le conflit.

‘’Au mépris de leur propre sécurité et et de leur peur pour leurs familles, nos équipes syriennes sur place fournissent une assistance d’urgence aux familles qui ont fui les massacres et se regroupent dans des camps improvisés, indique Caroline Bedos, responsable de nos opérations au Moyen-Orient. Ces hommes et ces femmes s’efforcent jour après jour, dans leur pays, de porter assistance à ces populations à bout de forces’’

Et Jean-Yves Troy d’ajouter : ‘’Alors que la mission première de Solidarités International est de secourir le plus rapidement et le plus efficacement les personnes dont la vie est menacée, ne pas être présent aux côtés des populations d’Alep est une souffrance pour tous les membres de notre organisation, engagés dans les zones du pays parmi les plus durement affectées par le conflit.’’

Contact presse
01 76 21 87 12
07 60 32 47 04