www.solidarites.org

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL redémarre ses activités en Afghanistan

Publié le jeudi 18 novembre 2021

logo solidarités international

Forte d’une expérience de près de 40 ans de soutien à la population afghane et face à l’ampleur de la crise qui secoue le pays depuis le mois d’aout dernier, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont décidé de redémarrer leurs activités afin d’apporter une aide d’urgence aux personnes les plus vulnérables dans les provinces de Bamyan et de Kapisa.

Le changement de régime, la sécheresse, l’inflation, la fermeture des frontières et l’arrêt de certains programmes de développement et d’aide budgétaire ont généré une crise socio-économique majeure et une panne des services publiques sur l’ensemble du territoire afghan. Résultat, la population, déjà fragilisée par 40 ans de conflit, doit se préparer à faire face à un hiver qui s’annonce rigoureux dans un contexte où trouver un emploi et manger à sa faim devient un luxe,
déplore Xavier Lauth, responsable du Desk Urgence chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

Ce sont près de 19 millions de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire en Afghanistan aujourd’hui*. Pour leur venir en aide, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vont apporter une assistance alimentaire d’urgence, distribuer des kits « Hiver » (couvertures, bois de chauffe, bâche d’isolation…) et procéder à la réhabilitation de points d’eau.

Cela fait plusieurs mois que certains afghans n’ont pas travaillé à cause du conflit, de la situation instable ou encore de la sécheresse qui a sévit l’année dernière. Ils n’ont accès à aucun services essentiels et sont aujourd’hui dans une situation de survulnérabilité socio-économique. C’est la raison pour laquelle SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a décidé de redémarrer ses activités dans les provinces de Bamyan et de Kapisa qui sont des zones où peu d’acteurs humanitaires sont présents,
poursuit Xavier Lauth.

A travers le redémarrage de ses activités, l’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL souhaite répondre aux besoins essentiels de la population : « Les habitants que nous avons rencontrés sont prostrés face à tous ces changements politiques et ont très peur de l’avenir », conclut Xavier Lauth.

 

*source : OCHA

Contact presse

Charlotte Nouette-Delorme – 07 85 42 56 99 – cnouettedelorme@solidarites.org

Site Internet : solidarites.org/fr

Twitter : @Solidarites_Int – Instagram : solidaritesinternational