Communiqué des ONG internationales au Myanmar

Publié le jeudi 31 août 2017

Alors qu’un regain de violences au Myanmar fait craindre une restriction de l’accès pour les acteurs humanitaires, les ONG présentes sur place ont pris la décision de publier un communiqué afin de réaffirmer leur neutralité et leur seule volonté d’apporter une aide indispensable à toutes les communautés du pays qui pourraient en avoir besoin.

Communiqué des ONG internationales au Myanmar
31 août 2017

En tant qu’organisations non gouvernementales internationales travaillant au Myanmar, nous condamnons fermement les attaques perpétrées le 25 août dernier et les violences qui ont suivi dans tout le nord de l’Etat Rakhine. Nous tenons à exprimer notre solidarité envers ceux qui ont perdu des proches et ceux qui ont été affectés par les violences. Nous exhortons toutes les parties prenantes à faire preuve de retenue et de prévenir l’intensification du conflit.

De nombreuses ONG travaillent dans le Rakhine pour fournir une aide humanitaire et une assistance au développement à ceux qui en ont besoin. Les récentes accusations selon lesquelles l’aide humanitaire apportée par des ONG internationales en soutien à des groupes violents, sont en contradiction totale avec nos valeurs et principes communs d’impartialité et d’humanité. Nous exhortons les acteurs à cesser la diffusion d’informations erronées qui en plus d’exacerber les tensions menacent la sécurité des travailleurs humanitaires et ralentissent l’accès de toutes les populations de l’Etat Rakhine aux services d’aide humanitaire et de développement.

Les ONG humanitaires travaillent avec l’autorisation du gouvernement du Myanmar et fournissent de l’aide sur les seules bases des besoins et de la vulnérabilité. Nous apportons notre aide aux plus vulnérables de manière indépendante, neutre et impartiale. Nous ne favorisons aucune partie prenante dans un conflit et ne faisons aucune distinction ethnique ni religieuse dans l’aide que nous apportons aux populations. Nous apportons nos services en coordination avec les autorités centrales et locales, et en lien avec la société civile et les communautés.

Les ONG internationales apportent une assistance en termes d’abris, d’eau, d’assainissement et d’hygiène, ainsi qu’une  aide alimentaire, nutritionnelle et des services de santé aux populations déplacées et affectées par les conflits. Les humanitaires ont également assisté des communautés dans tout l’Etat pendant les inondations et les cyclones, en fournissant une aide vitale et contribuant à renforcer les capacités du gouvernement et de la société civile à résister aux catastrophes.

De nombreuses ONG travaillent également à des programmes de développement de long terme à destination de toutes les communautés à travers l’Etat Rakhine. Depuis plusieurs années, les ONG ont travaillé avec les autorités de l’Etat du Rakhine pour développer les infrastructures de santé, à soutenir le développement agricole et économique et à renforcer les systèmes scolaires dans tout l’Etat. Une paix durable au Rakhine n’est possible qu’à travers une réponse aux besoins humanitaires et en termes de développement de toutes les communautés de l’Etat.

La communauté des ONG internationales reconnait le gouvernement du Myanmar comme étant responsable du respect et de la protection de toute personne au Myanmar. En cette période de crise, nous en appelons au gouvernement à rétablir l’accès aux zones concernées par le conflit afin d’assurer les services vitaux et de préserver la santé et la sécurité des humanitaires qui apportent leur aide aux communautés touchées.

 

Le consortium d’ONG néerlandaises
Norwegian Refugee Council
Danish Refugee Council
Oxfam
CARE International
Plan International
International Rescue Committee
Relief International
Action Contre La Faim
Save the Children
Lutheran World Federation
SOLIDARITÉS INTERNATIONAL
Malteser International
World Vision International
Mercy Corps
Church for Sweden