www.solidarites.org

Attaque de la ville de Dikwa dans l’État du Borno – SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’inquiète des conséquences dramatiques d’un rétrécissement des activités humanitaires

Publié le mercredi 3 mars 2021

logo solidarités international

 

 

Communiqué de presse
Dikwa, le 03 mars 2021

 

Attaque de la ville de Dikwa dans l’État du Borno – SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’inquiète des conséquences dramatiques d’un rétrécissement des activités humanitaires

Le 1er mars 2021, l’attaque sur la ville de Dikwa, dans l’État du Borno au Nigéria, d’un groupe armé non-étatique a notamment ciblé les organisations non-gouvernementales humanitaires.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL (SI) a maintenu le contact avec tous les membres de son équipe de Dikwa durant les évènements. Toutes nos équipes sont actuellement saines et sauves.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL exprime ses condoléances à toutes les familles des personnes ayant perdu la vie lors de ces attaques.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’insurge contre le ciblage des acteurs humanitaires et demande aux médias et aux personnalités publiques d’être extrêmement prudents quant aux informations qu’ils publient ou communiquent autour de cet événement, afin de préserver leur sécurité.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL  rappelle aux parties prenantes que les travailleurs humanitaires sont présents sur le terrain pour venir en aide aux plus vulnérables, sans aucune autre considération que celle des besoins et réaffirme son attachement profond aux principes d’indépendance, d’impartialité et de neutralité qui guident son action.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL réitère ses graves préoccupations face au rétrécissement de l’espace humanitaire dans le nord-est du Nigeria, alors que les besoins y sont croissants.

Dans la ville de Dikwa, la suspension des activités humanitaires suite à l’attaque aura des conséquences dramatiques pour les populations déplacées, alors qu’elles dépendent largement de l’aide qui leur est apportée.

Plus largement dans le Borno, une rupture de la capacité d’accès par la communauté humanitaire entraînerait purement et simplement l’arrêt d’activités humanitaires pourtant vitales pour les populations présentes sur place.

 

CONTACT
presse@solidarites.org / 06 03 25 78 25