www.solidarites.org

SYRIE Les besoins n’attendent pas

Publié le jeudi 14 mars 2013

URGENCE. Grâce au soutien de ces donateurs, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a commencé à intervenir en novembre dans le Nord de la Syrie, où 1 million de personnes loin de chez elles se trouvent en situation d’extrême vulnérabilité. Alors que le financement d’une grande institution internationale est en cours de finalisation, l’ONG se lance dans une intervention à plus grande échelle en Syrie et au Liban.

Comme oubliées. Alors que la Syrie fait la une des médias depuis maintenant 2 ans, des centaines de milliers de personnes poussées sur les routes restent privées d’une aide humanitaire pourtant vitale. ‘’Ces familles, indique Sandra, notre référente urgence, sont dans les écoles, dans des familles d’accueil, des maisons en construction, des granges, des tentes… Elles n’ont ni couvertures, ni matelas, ni vêtements chauds, ni chauffage. Le manque de nourriture et l’absence de sources de revenus, à la fois pour les déplacés et pour les populations locales, mettent en danger la santé, voire la survie, des plus faibles.’’
Présente dans le nord du pays depuis novembre, notre équipe a commencé par distribuer, grâce à la mobilisation de ses donateurs, des kits d’urgence à près d’un millier de familles dans un camp installé à Bab El Salameh, à la frontière avec la Turquie. ‘’Elles survivent là dans des tentes posées dans la boue, sans équipements contre le froid et la pluie qui s’abat quotidiennement sur la région. Nous avons fourni à toutes les familles couvertures, matelas, récipients pour l’eau et réchauds pour cuisiner. Aujourd’hui, la perspective de financements institutionnels nous permet d’initier une intervention à plus grande échelle à l’intérieur du pays. Notre objectif est d’améliorer les conditions de vie des familles les plus vulnérables en leur apportant un revenu temporaire en échange d’une participation à des activités communautaires : déblaiement des rues, collecte des déchets, préparation de repas, réhabilitation de routes. ‘’

AUJOURD’HUI DANS LE NORD DU LIBAN

Une 2e équipe d’urgence a été dépêchée au Liban. ‘’Les besoins sont en effet loin d’être tous couverts, confirme Sandra Lamarque. Au moins 370 000 personnes (HCR) sont actuellement réfugiées dans ce pays, disséminées dans des garages, des hangars, voire dans des appartements qu’elles louent très cher. Chaque jour, des centaines de familles gagnent le Liban. Dans le district de Minieh-Dinieh, au nord, près de Tripoli, où nous nous apprêtons à commencer notre intervention, il faut à tout prix améliorer les conditions de vie de ces milliers de familles. Distribution d’équipements d’isolation, de filtres potabilisants et de réservoirs, construction de latrines, aides financières pour le paiement des loyers… figurent parmi les activités prévues. Une action d’envergure complémentaire à celle que nous déployons en Syrie.’’

  • 22 millions d'habitants
  • 85,2% de taux de pauvreté
  • 134ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 40 897 personnes secourues