RCA : l’indispensable aide au retour

Publié lemardi 3 mars 2015

La situation est toujours dramatique pour les centaines de milliers de déplacés que compte la RCA. De Kabo, dans le nord du pays, à Boali à une centaine de kilomètres de la capitale, nos équipes travaillent sans relâche pour leur venir en aide.

Entre 2010 et 2013, les villages le long de l’axe Kabo-Moyenne Sido, proches de la frontière avec le Tchad, ont été totalement abandonnés en raison de l’insécurité liée à un groupe armé qui sévissait dans la région. Ces rebelles s’étant déplacés ailleurs dans le pays à la faveur des troubles de 2013, une certaine stabilité permet aujourd’hui un retour des déplacés. « Afin de s’assurer que ces familles auront accès à des infrastructures minimum pour couvrir leurs besoins vitaux, nous avons réhabilité 2 points d’eau existants, et sommes en train d’en créer 9 nouveaux » explique Bérengère Tripon, responsable de nos opérations en RCA.

Relance économique et agricole

« Il n’y a plus de maisons, plus d’abris, tout a été détruit. Il va falloir reconstruire et relancer les activités économiques et agricoles qui permettront à ces familles de vivre chez elles. Nous préparons des projets pour financer des activités de relance agricole et de soutien à de petites activités génératrices de revenus. Mais nous ne pourrons pas tout faire, et pour finir d’encourager les gens à rentrer, il faudra aussi trouver des solutions pour leur donner accès aux autres services de base que sont l’éducation et la santé« .

Rester à Boali

À Boali, à plus de 100 km de Bangui, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL vient de terminer un programme d’aide à la reconstruction des maisons, détruites ou endommagées lors des violences interreligieuses débutées en décembre 2013. « Nous avons la volonté de rester dans la région pour y mener des programmes d’accès à l’eau et à l’assainissement, de promotion de l’hygiène et de sécurité alimentaire. Les gens n’ont plus rien. Il nous faut leur distribuer des semences et du bétail, financer de petites activités génératrices de revenu… »

  • 4,6 millions d'habitants
  • 62,7 % de taux de pauvreté
  • 185ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 308 976 personnes secourues

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.