Portrait : Claudine, de ménagère à gestionnaire comptable en RCA

Publié lemercredi 4 mai 2016

Claudine travaille depuis 8 ans dans l’équipe nationale de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en République Centrafricaine. Elle a occupé de nombreux postes et souhaite maintenant partir en expatriation pour partager son expérience dans un autre pays. Portrait.

 

bangui humanitaire

Claudine, à gauche, lors d’une distribution à Kabo

Après avoir fait des études en économie, comptabilité, gestion d’entreprise et droit des sociétés au Congo-Brazzaville en 1995, Claudine commence à travailler en tant que caissière principale en 2003, puis comme agent de recouvrement en 2005. En parallèle, en 2007, elle suit une formation en anglais à l’Ambassade des États-Unis. Un jour, « J’ai entendu parler de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL par une amie du quartier qui travaillait aux alentours de la base de l’ONG », raconte-t-elle.

De retour dans son pays d’origine, Claudine commence à travailler pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en mars 2008, comme ménagère. En 2010, pour suivre sa formation universitaire, elle devient caissière au sein de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL et dresse les besoins en liquidités, effectue les décaissements et le versement des avances selon les procédures de l’ONG.

En 2011, elle occupe le poste d’assistante administrative à Kabo sur le projet d’assistance aux personnes déplacées internes. « J’étais en charge de la mise en œuvre de la gestion administrative et financière des programmes. Je devais assurer la bonne affectation des dépenses des lignes élaborées dans le suivi budgétaire et le tableau d’affectation selon les différents programmes, m’occuper également de la gestion de la trésorerie, en fonction des besoins et de tout ce qui a trait à la gestion de ressource humaines de la base (paie, embauche, licenciement) ».

Ainsi l’expérience acquise au sein de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL lui a permis de former des caissiers à Kabo avant de partir travailler à Bangui, au poste de gestionnaire comptable. « Mon travail consiste à appuyer le coordinateur administratif pour le traitement des opérations de comptabilité de la mission : la gestion financière, comptable et budgétaire, la gestion administrative des ressources humaines », ajoute-t-elle.

« Je suis fière de travailler pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, qui s’engage auprès des victimes de conflits armés ou de catastrophes naturelles en répondant à leurs besoins vitaux, à savoir boire, manger et s’abriter ».

Après un long parcours au sein de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en République Centrafricaine, Claudine aimerait maintenant partir en expatriation « pour aider les personnes vulnérables dans d’autres pays où intervient l’ONG », conclut-elle.

Soutenez nos équipes sur le terrain

JE FAIS UN DON 

  • 4,6 millions d'habitants
  • 62,7 % de taux de pauvreté
  • 185ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 308 976 personnes secourues

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.