www.solidarites.org

RDC : apprendre les bonnes pratiques alimentaires pour éviter les maladies

Publié le lundi 9 mars 2020

Les conflits en République démocratique du Congo ont un impact désastreux sur la sécurité alimentaire des personnes les plus vulnérables. En 2020, les chiffres officiels estiment que 15,92 millions de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire, dont 6 millions d’enfants souffrant de malnutrition chronique.

Contexte 

La République démocratique du Congo est en proie depuis des années à des conflits chroniques, principalement causés par la diversité et la richesse des ressources de certaines régions. Les violences inter-communautaires et les conflits entre groupes armés poussent les populations à fuir leur région. L’une des principales conséquences de cette instabilité est l’insécurité alimentaire, notamment lors de la période de soudure, quand les stocks de vivres sont presque vides. Des distributions de semences et des foires alimentaires soutenues par le Comité Interministériel d’Aide Alimentaire (CIAA) permettent une relance du marché local, dans une logique d’autonomisation et d’indépendance.

 

Témoignage   

Béatrice Lukusa, 37 ans, cultivatrice  Instaurer de bonnes pratiques alimentaires contre l'insécurité alimentaire

“Je suis venue m’installer à Lolwa avec ma fille car mon mari est mort à cause de l’insécurité chronique qui régnait dans ma région d’origine.

Ma fille a 5 ans, mais elle souffre depuis son plus jeune âge de troubles anémiques et je dépense beaucoup d’argent pour payer ses soins de santé à l’hôpital ou acheter les médicaments.

C’est au mois de septembre 2019 que j’ai vu SOLIDARITÉS INTERNATIONAL venir ici à Lolwa pour le projet de relance agricole. J’étais parmi les premières personnes à accepter de faire partie du projet. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL m’a donné les outils nécessaires, des semences maraichères et vivrières, mais aussi j’ai bénéficié de plusieurs séances de formations sur les techniques agricoles, ainsi que celles des bonnes pratiques alimentaires.

  • 84 millions d'habitants
  • 72,5% de taux de pauvreté
  • 176ème sur 188 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 955 330 personnes secourues

C’est cette dernière formation sur les bonnes pratiques alimentaires qui m’a le plus marquée. Cet enseignement a libéré ma fille de la maladie chronique qui la faisait souffrir. Cet enseignement était fait spécialement pour moi ! Actuellement, je pars au champ librement, sans m’inquiéter d’une éventuelle maladie anémique ni de l’achat de médicament. Je commence même à épargner de l’argent.”

POUR SOUTENIR NOTRE ACTION EN RDC, FAITES UN DON

> JE FAIS UN DON