www.solidarites.org

Nigéria : une des pires crises alimentaires de ces dix dernières années

Publié le mardi 22 novembre 2016

Aujourd’hui, Maiduguri, capitale de l’état de Borno, tenue par l’armée, est devenue le refuge de plus de 528 000 personnes ayant quitté leur village, brulé et dévasté en raison du conflit entre l’armée et Boko Haram. Ce déplacement de population, les affrontements armés, les attaques à répétition ont aussi amené à une des plus graves crises alimentaires de ces dix dernières années. « Sur les 5,5 millions d’habitants recensés dans l’état de Borno au nord-est du Nigeria, 1,8 million sont en situation de crise alimentaire, 1,3 million en situation d’urgence alimentaire et 55 000 en situation de famine », explique Cécile Barrière, référente sécurité alimentaire et moyens d’existence chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

nigeria-maiduguri-malnutrition

Des prévisions pessimistes

‘’C’est une situation qui, si nous n’en sommes pas encore là, tend à rappeler des crises comme celle de la Corne de l’Afrique en 2012. Il y a vraiment une urgence alimentaire à laquelle il nous faut répondre au plus vite pour ne pas qu’elle s’aggrave’’. Car les projections ne sont pas encourageantes. D’ici à juin 2017, 850 000 personnes supplémentaires auront besoin d’une aide alimentaire, dont 200 000 seront en situation de crise et 115 000 en situation de famine. ‘’Quand on parle de famine, on parle du risque immédiat de mourir de faim. A titre de comparaison, c’est comme si toute la population de Besançon ou d’Orléans risquait la mort en raison du manque de nourriture’’, poursuit Cécile Barrière.

Identifier les enfants atteints de malnutrition

Mais il n’y a pas de fatalité. Si la mobilisation internationale est suffisante, si les moyens humains et financiers sont mis sur la table, il est possible d’inverser cette spirale de mort. Les acteurs sur le terrain agissent déjà en ce sens. ‘’Nous alertons et sensibilisons les communautés aux risques liés à une mauvaise hygiène qui renforce le risque diarrhées, responsables à plus de 50% des causes sous-jacente de la malnutrition, elle-même responsable du retard de croissance des enfants. Nous installons également des latrines et construisons des douches pour prévenir les maladies diarrhéiques et améliorer le cadre de vie des  déplacés internes en particulier pour les enfants malnutris. Nous identifions également les enfants atteints de malnutrition que nous orientons vers les centres de santé adaptés. Dans les cliniques, en partenariat avec les acteurs de santé, nous distribuons des kits hygiène aux mères dont les enfants seront pris en charge. Nous avons aussi installé et réhabilité des points d’eau, éléments essentiels et indispensables dans la lutte contre cette maladie’’, indique quant à lui Almoustapha Garba, coordinateur des programmes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL basé à Maiduguri.

nigeria-maiduguri-malnutrition-grand

Présente dans le pays depuis plusieurs mois, notre mission se renforce de jour en jour afin d’atteindre, malgré les risques sécuritaires liés au contexte très tendu, de plus en plus de familles dans l’attente d’une aide indispensable à leur survie.

Soutenez les populations les plus vulnérables

JE FAIS UN DON 

  • 178,5 millions d'habitants
  • 62,6% de taux de pauvreté
  • 152ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 99 209 personnes secourues