www.solidarites.org

Kachin, Birmanie : si près et pourtant si loin de chez soi

Publié le lundi 11 décembre 2017

Il y a actuellement près de 100 000 déplacés vivant dans des camps dans l’Etat de Kachin en Birmanie. Ils ont dû quitter leur foyer en raison d’un conflit, qui a repris en 2011 entre les forces armées birmanes et l’armée pour l’indépendance du Kachin.

Nombreux sont ceux parmi ces déplacés qui vivent dans des camps à moins de 50 kilomètres de leur village d’origine, mais ils n’ont pas pu mettre un pied chez eux en plus de six ans.

Htoi Ja, une déplacée Kachin vivant dans le camp de Pan Khar Kone à Bhamo depuis 2013, a accepté de nous montrer son abri et de nous parler de la vie dans le camp.

Déplacée forcée

Htoi Ja a 36 ans et vient du village de Mung Ding Pa dans l’Etat du Kachin. Elle est arrivée dans ce camp en 2013 à la suite de combats dans son village. Elle se réveille tous les matins à 4 heures pour travailler et soutenir sa famille de 6 enfants ainsi que sa belle-mère. Quand elle est arrivée, elle a constaté qu’il n’y avait pas assez d’électricité ni d’infrastructures mais les choses se sont améliorées, et il y a beaucoup plus de toilettes. Htoi Ja aimerait retourner dans son village où elle a connu la sécurité mais elle ne sait pas quand elle le pourra. Pour l’instant, elle doit rester dans le camp. Elle dit que sa priorité, c’est l’éducation de ses enfants.

En opération dans le Kachin depuis 2012, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient pour couvrir les besoins de 26 600 déplacés touchés par le conflit dans 16 camps et 14 villages dans le sud du Kachin. Depuis sa base à Bhamo, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met en oeuvre des activités d’eau, d’hygiène et d’assainissement, ainsi que de sécurité alimentaire et de moyens d’existence, avec le soutien de l’Union européenne et du bureau américain pour l’assistance aux catastrophes (OFDA).

Au travers de son mécanisme de réponse rapide, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est en mesure de répondre aux déplacements continus dans plusieurs zones, permettant de
toucher jusqu’à 35 000 personnes en 2017, avec le soutien du Fonds humanitaire pour le Myanmar et le Comité interministériel d’aide alimentaire (CIAA).

  • 53,8 millions d'habitants
  • 26% de taux de pauvreté
  • 145ème sur 188 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 150 000 personnes secourues

Crédit photos et vidéo : © David Shaw / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

Soutenez les populations déplacées au Kachin

JE FAIS UN DON