www.solidarites.org

MALI – Kolokani : Nos équipes ont la parole

Publié le samedi 18 mai 2013

Au Nord de Bamako, capitale du Mali, s’étend une route d’asphalte qui semble ne jamais finir sous le soleil de plomb de la saison chaude.  Le long de cette dernière, après un peu plus de 2 heures de route, se trouve la ville de Kolokani. Rien ne semble dissocier cette commune de celles que l’on a pu croiser au fil des kilomètres et pourtant, c’est ici, que Karim, Moustapha, Hamidou,  Aourou,  Pascal et les autres membres de l’équipe de SOLIDARITES INTERNATIONAL travaillent. Car à Kolokani, qui semble si paisible à première vue, les besoins humanitaires sont forts.

Mali-mai2013-1Mali-mai2013-2Mali-mai2013-4Mali-mai2013-3Mali-mai2013-5Mali-mai2013-6

Franck Eric vient de Côte d’Ivoire et ses équipes de presque l’ensemble des régions du Mali pour mettre en œuvre des interventions Eau Hygiène et Assainissement dans des centres de santé et au niveau communautaire. A travers ces activités et grâce à son partenariat avec l’ONG médicale ALIMA, SOLIDARITES INTERNATIONAL œuvre à lutter contre la malnutrition en combattant contre l’une de ses causes que sont les diarrhées. Parallèlement, les équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL distribuent des kits de traitement de l’eau aux enfants malnutris et à leur famille pour leur permettre de boire de l’eau potable durant toute la durée de leur traitement. Bientôt les équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL seront rejointes par celles de l’ONG partenaire, JIGI, qui les aideront, au quotidien, à venir en aide aux populations de la zone.

Mohamoud, Togola, Keita, Ibrahima, Karibou et les autres passent de nombreuses journées dans les différentes communes de la région pour aller diagnostiquer les problèmes des communautés, puis reviennent pour apporter l’aide nécessaire à ces populations vulnérables.
Ainsi Aourou raconte : « J’arrive dans cette commune, et je connais bien car c’est chez moi, j’ai grandi dans cette zone, et j’ai pu observer la pauvreté grandissante. Je vois tous ces gens qui manquent de tout. Avant, je ne pouvais leur donner que des bénédictions, mais maintenant, avec SOLIDARITES INTERNATIONAL je peux leur tendre la main et les aider ce qui est une grande chose. »
Les chefs d’équipes et les chefs de chantiers se racontent alors dans leur pratique quotidienne : « En ce moment, on effectue les diagnostics à la fois en eau, hygiène, assainissement et en sécurité alimentaire, on se rend par équipe dans les villages de chaque commune et on rencontre les autorités locales, on organise des séances de discussion avec les populations, on va voir les puits du village… souvent on ne rentre pas à la base le soir, on passe plusieurs jours à aller évaluer les différents villages d’une zone… et on revient alors avec les informations et on prépare les futures réhabilitations avec l’ensemble de l’équipe ».

Mali-mai2013-7Mali-mai2013-8Mali-mai2013-9Mali-mai2013-10Mali-mai2013-17Mali-mai2013-18

Pourquoi Moustapha, qui a obtenu un DEA de géologie et possède déjà plusieurs années d’expérience, passe-t-il plusieurs journées à arpenter les routes difficiles du cercle de Kolokani pour aller à la rencontre de ces communautés ? Il y a certes la crise économique et le chômage, la famille et les besoins du quotidien qui font de ce travail une source de revenu plus que nécessaire. Mais pour lui comme tous, ce n’est pas la raison essentielle.
Il se raconte ainsi : « Grâce à ce travail, je sens que je suis réellement en appui à la population locale… tu sais, moi j’ai fait mon enfance au village et je sais quels sont les problèmes, en tant que fils de paysans, je sais combien les problèmes sont nombreux ».
Karim, le second assistant responsable programme opine du chef d’un air entendu et ajoute : « Et puis on a l’impression d’être utile, on apprend l’un de l’autre pour être au plus proche des populations locales. »

Mali-mai2013-15

  • 15,84 millions d'habitants
  • 46,3% de taux de pauvreté
  • 182ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 132 366 personnes secourues