www.solidarites.org

Mali – Décryptage : « Une aide d’urgence qui reste fondamentale »

Publié le mercredi 31 juillet 2013

Analyse d’Hélène Quéau sur la situation au Mali

UNE CRISE QUI PERSISTE

La crise qui secoue le Mali depuis le début 2012 est une crise complexe qui a ébranlé toutes les structures institutionnelles du pays et engendré le déplacement de plus de 470 000 personnes à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Malgré la prise de contrôle des villes principales du centre et du nord du Mali, l’insécurité persiste et l’accès humanitaire aux populations du Nord demeure limité.

UNE SITUATION HUMANITAIRE TRÈS PRÉOCCUPANTE

1,2 million de personnes sont vulnérables à l’insécurité alimentaire au Nord comme au Sud du Mali. Les marchés ont été sérieusement affectés. Les récoltes dans le nord et certaines régions du centre ont été compromises en raison du conflit et les populations rentrent dans la période de soudure avec très peu de stocks. La couverture des besoins de base en termes d’eau, hygiène et assainissement et de santé a aussi été fortement affectée, au Nord mais aussi au Sud du fait de la perturbation forte de l’appareil étatique et de l’arrêt temporaire des fonds de développement.

DES POPULATIONS TROP FRAGILES POUR FAIRE FACE SANS SOUTIEN

En lien avec nos partenaires locaux et internationaux, nos équipes permettent à des centaines de milliers de familles de ne pas voir leur situation se dégrader à nouveau : aide aux déplacés qui se retrouvent sans aucune ressource, approvisionnement en eau, amélioration des conditions sanitaires dans les centres de santé et les communautés, distributions alimentaires, accès aux semences pour reprendre les activités agricoles, sensibilisation au risque de choléra et renforcement de leur capacité de réponse…. Cette aide d’urgence reste fondamentale et indispensable tant qu’une stabilisation réelle de la situation n’est pas acquise. La mobilisation de fonds et de volonté politique pour le Mali est une bonne nouvelle mais aboutir à une solution prendra du temps et les populations du Nord comme du Sud sont trop fragiles pour faire face sans soutien.

  • 15,84 millions d'habitants
  • 46,3% de taux de pauvreté
  • 182ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 132 366 personnes secourues