www.solidarites.org

Le Liban comme ultime recours

Publié le lundi 23 juin 2014

« Quand les familles syriennes finissent par gagner le Liban, elles se sont déjà déplacées plusieurs fois en Syrie.Elles arrivent épuisées par les mois d’errance, avec leurs seuls vêtements sur le dos, alerte Caroline Bedos, notre chef de mission depuis Tripoli, dans le nord du Liban.

Témoignage libanC’est leur dernier recours. Parce qu’ici, elles savent qu’il n’y pas de camps de réfugiés pour les prendre en charge et que tout sera payant : abris, nourriture, médicaments… Quant à celles qui sont là depuis maintenant deux ans, elles s’appauvrissent de jour en jour et vivent dans des conditions de plus en plus précaires, s’installant dans des camps de fortune et diminuant leur nombre de repas. »

Présente dans le nord du Liban depuis plus d’un an, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL prend en charge les nouveaux arrivants en leur fournissant des rations alimentaires et des kits de première nécessité. Et parce que le manque d’accès à l’eau et l’insalubrité des conditions de vie ont été identifiés parmi les risques majeurs pour les familles, et plus particulièrement les enfants, nos équipes leurs fournissent des kits abri, construisent et réhabilitent des points d’eau, installent des toilettes et raccordent bâtiments et campements informels aux réseaux d’eau municipaux. « Vu l’ampleur de la crise, on ne peut plus répondre à tous les besoins de notre zone. Ces familles ont plus que jamais besoin de soutien ! « 

  • 5,5 millions d'habitants
  • 28,6% de taux de pauvreté
  • 72ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 75 000 personnes secourues