www.solidarites.org

IRAK : ouverture de mission dans la région de Mossoul

Publié le mercredi 1 mars 2017

11 millions de personnes dans le besoin, 3 millions de déplacés, la guerre en Irak ne cesse de créer de nouvelles victimes. Présentes dans la zone depuis plusieurs mois, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL ont mené des évaluations des besoins des populations de la région de Mossoul et ouvrent à présent une mission d’urgence à la suite de la nouvelle offensive sur la ville.

irak enfant

Plus de 163 000 personnes sont déjà déplacées dans le corridor au sud de Mossoul, le long du Tigre. Des villes comme Qayarah, Al Shura ou Hamam al-Alil, déjà fortement fragilisées par le conflit, ont très peu de capacités pour accueillir cet afflux. ‘’Les besoins sont criants dans toute la partie nord du pays en raison des combats entre l’Organisation Etat Islamique et l’armée irakienne, explique Caroline Bedos, Responsable Moyen-Orient au siège de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Les infrastructures de santé, d’accès à l’eau sont en partie détruites. Des milliers de personnes ont dû fuir. Elles se retrouvent dans des camps ou dans les communautés hôtes et font face à des conditions de vie sont particulièrement difficiles.’’

Des infrastructures en ruines

Depuis plusieurs mois, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL envoie ses spécialistes en réponse d’urgence afin d’évaluer les besoins, déterminer les actions à mettre en œuvre et se coordonner avec tous les acteurs pour apporter la réponse la plus efficace possible. C’est ainsi qu’elles ont rencontré les habitants de ces villes, comme Sheikh Fayçal, qui leur montre une bouteille de l’eau qu’ils boivent dans la ville d’Al-Shura. ‘’Vous voyez la couleur ? leur demande-t-il. Elle est jaune. C’est à cause du gaz, du souffre, de plein de choses.’’

De l’eau et des kits dignité pour des milliers de personnes

Aujourd’hui opérationnelles, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL prévoient une première intervention d’urgence d’approvisionnement d’eau et de distribution de kits dignité (savons, brosses à dents, jerrycans…) à destination de 8000 personnes.

Sur place, Thomas Gruel est logisticien et organise actuellement la réponse depuis Hamam al-Alil et témoigne des conditions ‘’alarmantes’’ pour des centaines de milliers de personnes.

A Mossoul, une situation inquiétante

A Mossoul, plus de 700 000 personnes sont prises au piège et attendent la fin des combats. La situation sanitaire, déjà inquiétante dans les quartiers est de la ville, nouvellement accessibles, fait craindre le pire pour les quartiers ouest. La destruction des réseaux d’eau rend l’accès à l’eau très problématique et la majorité de la population réduit son nombre de repas par jour.

Nos équipes se tiennent prêtes à intervenir à Mossoul dès que les combats cessent, pour répondre à une situation qui s’annonce catastrophique.

Aidez les populations de Mossoul 

JE FAIS UN DON

  • 38 millions d'habitants
  • 18,9 % de taux de pauvreté
  • 121ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 50 000 personnes secourues