www.solidarites.org

De l’eau potable pour les déplacés de Mossoul

Publié le jeudi 27 avril 2017

Depuis le début de l’offensive de Mossoul dans le Nord de l’Irak, des centaines de milliers de familles prennent la route pour fuir les combats. Au sud de la ville, le long du Tigre, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a installé une station de traitement de l’eau.

L’impact humanitaire de l’offensive de Mossoul en Irak est conséquent. Près de 5000 personnes fuient la ville chaque jour. Sur les 500 000 personnes qui ont dû fuir de la ville, 275 000 personnes viennent des quartiers ouest de Mossoul et ont trouvé refuge dans des camps et des sites informels, notamment dans le corridor sud, le long du fleuve Tigre.

La crainte du choléra

Pour toutes ces familles ayant fui en quelques heures, l’eau potable est sans aucun doute un des besoins les plus urgents. ‘’Cette eau si précieuse manque cruellement et quand elle est disponible, sa piètre qualité, sa turbidité provoque des diarrhées qui font craindre une potentielle épidémie de choléra à l’approche de la saison chaude’’, relate Caroline Bedos, responsable Moyen-Orient de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Aussi, depuis le début de l’offensive de Mossoul, nos équipes sur le terrain font leur maximum pour fournir de l’eau potable aux populations touchées par le conflit. A ceux qui ont dû fuir de chez eux, pour certains plusieurs fois.

irak station eau

120 mètres cube d’eau potable par jour

Une station de traitement de l’eau a donc été montée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL sur les bords du fleuve Tigre. ‘’L’installation de réservoirs permet aujourd’hui le traitement d’eau de surface, qui sera ensuite distribuée par camion-citerne. Les 120 mètres-cube d’eau produits chaque jour permettent d’apporter 15 litres d’eau tous les jours à 8000 personnes.’’ Ces activités contribuent à réduire la vulnérabilité de ces populations, notamment les ménages ayant une femme à leur tête.

Distribuer l’eau directement dans les quartiers

‘’Notre station de traitement de l’eau sur les bords du Tigre, à Hamam Al Alil, permet de couvrir les besoins des populations de la zone, de traiter et fournir de l’eau à destination de la structure médicale de Médecins sans frontières, mais aussi du camps de déplacés voisin. Notre prochain défi : procéder aux premières distributions d’eau dans des quartiers nouvellement accessibles de la partie ouest de Mossoul. Grâce à cette réactivité, mais aussi du fait que nous sommes les seuls à disposer d’une source d’eau et de la capacité de traiter l’eau avant de l’acheminer, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est désormais positionné comme un acteur incontournable de la réponse en eau sur la crise de Mossoul.’’

Photos : Marie Franget

Aidez les populations de Mossoul 

JE FAIS UN DON 

  • 38 millions d'habitants
  • 18,9 % de taux de pauvreté
  • 121ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 50 000 personnes secourues