Haïti : quatre ans après le séisme

Publié lemercredi 22 janvier 2014

Quatre ans après le séisme de 2010 à Haïti, le bilan de la situation humanitaire est mitigé. De 1,5 millions de personnes regroupées dans des camps spontanés après la catastrophe, elles ne sont plus que 145 000.

Des chiffres encourangeants, nuancés par des conditions sanitaires alarmantes dans les camps, en termes de services de base (accès à l’eau et l’assainissement notamment), répercussions d’une forte diminution des fonds humanitaires.

Au regard de la virulance de l’épidémie de choléra apparue en 2010, la situation épidémique en 2014 semble se stabiliser. Cependant, le nombre de cas et de décès dus au choléra, est encore trop élevé. Haïti concentre actuellement plus de la moitié du nombre de cas de choléra dans le monde et représente plus de 50 % de la mortalité mondiale.

A ÉCOUTER :

Marie Alice Torre, notre chef de mission à Haïti,  interviewée par la Deutsche Welle pour faire un point sur la situation humanitaire : Haïti, les besoins quatre ans après le séisme.

  • 10,5 millions d'habitants
  • 58,6% de taux de pauvreté
  • 168ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 530 077 personnes secourues

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.