www.solidarites.org

Promotion de l’hygiène pour tous dans les KIS à Kaboul

Publié le mardi 18 novembre 2014

En Afghanistan, les conflits qui perdurent depuis trois décennies ont entrainé une forte migration urbaine. La population de Kaboul a explosé en dix ans. Les deux tiers des populations déplacées sont installées sur des terrains informels, souffrant d’un accès chronique à l’alimentation, à l’eau potable, à l’assainissement et aux services de santé.

Du 24 au 30 novembre, de nombreuses ONG en France et partout dans le monde se mobilisent pour la semaine de l’Afghanistan. L’objectif de cette semaine est non seulement de promouvoir la richesse culturelle et les aspirations du peuple afghan, mais aussi et surtout rappeler la communauté internationale à respecter ses engagements envers les populations Afghanes. A l’heure d’une période de transition cruciale, ces populations sont toujours dans le besoin.

A l’occasion, nous revenons à Kaboul où nos équipes ont pu intervenir dans les KIS (Kabul Informal Settlements), où se trouvent des milliers de déplacés internes de provenances très diverses. Au 30 septembre 2014, le nombre de déplacés internes en Afghanistan s’élève à 755 000 personnes (Fewsnet, 01/11/2014). Parmi ces déplacés, 142 800 ont été déplacés au cours des 12 derniers mois.

Les sites où sont implantés ces KIS ne permettent pas d’y accueillir tout le monde, ce qui rend d’autant plus compliqué la vie de tous ces déplacés internes. Des problèmes essentiels se posent comme ceux de l’accès aux services de bases par exemple.

Les équipes de SOLIDARITES INTERNATIONAL ont travaillés dans ces KIS et menés des programmes d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement auprès des populations les plus vulnérables de Kaboul.

  • 31,3 millions d'habitants
  • 35,8% de taux de pauvreté
  • 171ème sur 187 pays pour l'indice de pauvreté
  • 130 000 personnes secourues