www.solidarites.org

Afghanistan : « Rien ne m’empêche de travailler »- Zahra témoigne

Publié le lundi 9 mars 2015

Zahra Moradi a 32 ans et travaille pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL à Yakawlang, sa ville d’origine en Afghanistan. Lors de la Journée Internationale de la Femme, nous avons souhaité rendre hommage à toutes nos équipes féminines à travers ce beau témoignage de Zahra.

« La première fois que j’ai travaillé pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, j’avais 22 ans, nous raconte Zahra. Je suis originaire de Yakawlang, dans la province de Bamyan, mais j’ai passé 18 ans de ma vie en Iran. C’est là-bas que j’ai pu étudier les langues et la littérature. En 2004 j’ai été engagée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en tant qu’agent de sensibilisation dans le domaine agropastoral. A l’époque, je venais juste d’avoir un enfant. »

Une belle évolution pendant ces 10 années

« J’ai rempli ce poste jusqu’en 2007. En 2009, j’ai été à nouveau engagée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, mais cette fois-ci sur un poste plus spécialisé : celui d’agent de sensibilisation en élevage . Ce nouveau poste m’intéresse beaucoup, nous confie-t-elle. Je n’y connaissais pas grand-chose aux animaux, mais grâce à différents ateliers de travail organisés par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL (santé animale, traitement du lait, , nutrition), j’ai énormément appris. Les animaux ont un rôle important dans la région, mon travail est donc essentiel. »

« En tant que femme, je n’ai jamais eu de problème pour aller travailler »

zahra afghanistan

Zahra habite avec sa belle-mère, ses deux belles-sœurs, son mari et ses trois filles (respectivement de 2, 7 et 10 ans). Son mari est au chômage, son beau-père est décédé, et elle n’a plus ses parents. C’est elle qui fait vivre sa famille.

« Deux de mes frères travaillent également pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, le troisième est lui employé par l’ONG MADERA (qui partage une partie des bureaux à Yakawlang).
Sur le terrain, j’accompagne le docteur-vétérinaire Nada qui m’apprend un peu de son métier. C’est un aspect de mon travail que j’apprécie particulièrement : en apprendre tous les jours. En tant que femme, je n’ai jamais eu de problème pour aller travailler : ma famille ne m’en a jamais empêchée. »

Photos © Oriane Zerah / SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

  • 31,3 millions d'habitants
  • 35,8% de taux de pauvreté
  • 171ème sur 187 pays pour l'indice de pauvreté
  • 130 000 personnes secourues