www.solidarites.org

Afghanistan : pour la protection des ressources naturelles

Publié le mercredi 11 janvier 2017

Pour les population de la province de Bamyan, l’agriculture et l’élevage sont les principales sources de nourriture et de revenus, mais dépendent fortement des ressources naturelles disponibles. Année après année, les moyens d’existence sont plus durement affectés par des pratiques néfastes solidement ancrées mais aussi par le changement climatique.

Afghanistan BamyanAinullah devant ses terres de la province de Bamyan

Ainullah, 30 ans, est un agriculteur du village de Sokhta Chenar, sur la route entre Bamyan et Saighan. La construction de deux canaux d’irrigation lui a permis de mieux capter l’eau et de la rediriger vers ses terres. Membre du comité pastoral villageois mis en place par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL en 2013, Ainullah se réjouit du bénéfice :  »Nous pouvons mieux gérer l’eau et l’irrigation de nos terres. » Les cultures et les arbres d’Ainullah se portent mieux, notamment les pommes de terre, qui nécessitent beaucoup d’eau.  »Avec le nouveau canal en béton, le rendement de tous les agriculteurs de la région s’améliore depuis deux ans. Ils produisent maintenant davantage de fruits. » En effet, dans la zone, certains possèdent un petit verger regorgeant de pommes, d’abricots et d’amandes. Les habitants sont friands de ces abricots secs, qui se vendent facilement au bazar de Saighan.

Ainullah, d’autres membres du comité villageois et l’ensemble des habitants ont notamment bénéficié de formations et de sensibilisations à la prévention d’inondations et de l’érosion.  »La protection de la couverture végétale et des buissons dans les montagnes est essentielle pour la transhumance. Grâce à la plantation de semences de luzerne, très bonnes pour le sol, on limite les dégâts des inondations et de l’érosion précoce. »

L’impact à long terme de ces activités est décidé en concertation avec les communautés locales dès que possible. L’objectif est de sensibiliser les populations à la nécessité de préserver leur environnement, et donc leurs revenus.

Ce projet a bénéficié du soutien de l’Union européenne et de l’Agence française de développement (AFD).

Luttez avec Ainullah contre le changement climatique

Photo copyrights: Sandra Calligaro 

  • 31,3 millions d'habitants
  • 35,8% de taux de pauvreté
  • 171ème sur 187 pays pour l'indice de pauvreté
  • 130 000 personnes secourues