En 2016, Smart Pharma Consulting contribue à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Tchad

Publié lejeudi 12 mai 2016
Partenaire de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL depuis 2010, l’entreprise SmartPharma Consulting décide en 2016 de cofinancer le programme d’amélioration de la couverture alimentaire de 18 000 personnes dans la région centrale de Batha au Tchad.
Chaque année, SmartPharma Consulting supporte les programmes menés par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL afin de lutter en priorité contre la malnutrition via l’accès à l’eau potable et la prise en charge médicale des enfants. En 2013, l’entreprise a soutenu un projet au Niger puis au Mali pour se tourner cette année vers le Tchad et la région du Batha.

Depuis plusieurs années, la bande sahélienne du Tchad est frappée par une récurrence des crises alimentaires et nutritionnelles. Au déficit pluviométrique que connait la région s’ajoute le phénomène climatique EL Niño qui impacte la production agricole et pastorale dans le centre du Tchad, unique source de revenu de nombreux ménages de la région de Batha. Pour les populations vulnérables, ces facteurs conduisent à l’augmentation de l’insécurité alimentaire et la prévalence de la malnutrition. En effet, le taux de malnutrition aigüe globale atteint 17,2% dans cette région et le taux de malnutrition aiguë sévère est 3,8% supérieur au seuil fixé par l’OMS. En 2016, une période de soudure précoce impacte ces ménages et les enfants de moins de 5 ans en particulier.

Ainsi, le programme soutenu par SmartPharma Consulting prévoit d’assister 18 000 personnes dont 3 060 enfants de moins de 5 ans. Avec un volet de prévention des risques liés au changement climatique, l’action de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL dans la région du Batha a vocation à renforcer les capacités de résilience des populations à long terme. A court terme, elle vise à sécuriser les pratiques alimentaires des ménages pendant la période de soudure.

Afin de lutter contre la malnutrition, les enfants en situation de malnutrition sévère sont pris en charge dans les centres de santé de la Croix Rouge Française et Tchadienne suite à leur référencement auprès de ces centres. Ils reçoivent, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes ciblées, des compléments alimentaires. Ces dernières participent à des séances de sensibilisation à la préparation et à l’utilisation des compléments et de promotion des bonnes pratiques d’hygiène et de nutrition.

D’autre part, afin de renforcer les moyens d’existence des populations, des distributions monétaires conditionnées (Cash For Work) sont organisées ainsi que des transferts monétaires inconditionnels. Les travaux communautaires prévus concernent la récupération de terres, la construction de seuils d’épandage, le sur-creusage des mares. Les communautés ayant précédemment élaboré un plan de réduction des risques de catastrophes (prévu par un programme différent sur la même zone) sont priorisées : ces travaux renforceront leurs capacités de résilience face aux aléas climatiques. Ces activités permettront de faire face aux besoins alimentaires de la soudure et combattre les stratégies alimentaires érosives.

smartpharma actu2

© SOLIDARITÉS INTERNATIONAL

En savoir plus sur notre partenaire.

S'informer c'est déjà aider plus loin

Les champs marqués d’un astérisque * sont obligatoires.