www.solidarites.org

Nigeria

Une crise humanitaire aggravée par une sécurité volatile
1,8 millions de personnes ont été déplacées dans le Nord-Est
7,1 millions de personnes dans le besoin dans le Nord Est
3,6 millions de personnes ont besoin d'eau potable dans le Nord Est
303 704 personnes secourues

Contexte

Depuis 2009, l’insécurité grandissante dans le Nord-Est du pays le plus peuplé d’Afrique, notamment dans l’Etat de Borno, causée par les exactions du groupe terroriste Boko Haram, a provoqué le déplacement de 1,8 million de personnes.

Ces déplacés vivent majoritairement dans des camps situés dans l’enceinte (marqués par des tranchées creusées par l’armée) des villes principales telles que Maiduguri, Dikwa, NGala et Monguno, où SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient.

La majorité des déplacés ne peuvent toujours pas rentrer chez eux et sont dépendants de l’aide humanitaire pour couvrir leurs besoins et services essentiels. La grande volatilité du contexte sécuritaire provoque des déplacements de populations continus vers les villes plus sécurisées, aggravant par la même occasion la congestion des camps et les risques sanitaires. La limite spatiale créée par les tranchées fait surgir de nouveaux besoins en terme d’accès à un abri et à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

L’accès aux services de base et aux ressources reste critique pour les 7 millions de personnes dans le besoin. L’insécurité alimentaire alarmante s’ajoute également à un accès insuffisant à l’eau, l’hygiène, l’assainissement, ainsi qu’aux soins de santé, créant une vulnérabilité extrême en cas d’épidémie de maladies hydriques, telle que le choléra, qui reste endémique dans la région.

  • 212,8 millions d'habitants
  • 62,6% de taux de pauvreté
  • 158ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2016
  • Équipe 23 internationaux
    217 nationaux
  • Budget 8,1 M€

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL intervient dans les villes de Maiduguri, Monguno, Ngala et Dikwa dans l’Etat de Borno. L’approche de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’articule principalement autour de la réponse aux besoins urgents en Eau, Hygiène, assainissement, sécurité alimentaire et abris, ainsi que la prévention et la réponse aux épidémies. En parallèle de cette réponse d’urgence, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL développe des projets de relèvement précoce, notamment de relance des moyens de subsistance des populations. Cette flexibilité d’approche est nécessaire en raison de la volatilité de la situation caractérisée par des mouvements de retour des populations et en même temps de nouveaux déplacements.

Dotées d’une forte capacité de réponse d’urgence, les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaillent en coordination avec des acteurs de santé afin de lutter contre la malnutrition et des épidémies récurrentes de maladies liées à l’eau, telle que le choléra.

Pour faire face au choléra, les équipes apportent une réponse rapide, incluant la désinfection des domiciles, la chloration des points d’eau et la distribution de « kits choléra » afin d’enrayer les pics d’épidémie, et SOLIDARITÉS INTERNATIONAL assure en outre la coordination de la Task Force Choléra au Borno.

Afin d’assurer une réponse aux besoins vitaux des populations dans les zones les plus difficiles à atteindre, les équipes adoptent une approche intégrée, visant à améliorer les conditions en eau, hygiène et assainissement, en abris et en articles ménagers essentiels, en sécurité alimentaire. Ces interventions répondent aux besoins les plus urgents mais travaillent aussi sur le plus long terme en construisant ou réhabilitant des infrastructures durables insuffisantes ou non fonctionnelles.

Par ailleurs, la construction de forages ou l’installation de générateurs ou d’équipements solaires sur des ouvrages permettent d’assurer la pérennité de l’accès à l’eau potable.

> Découvrez nos actions au Nigéria à travers les yeux du chanteur Féfé en suivant notre série De Vos Propres Yeux.

Partenaires

European Union (ECHO), OFDA, Centre de Crise et de Soutien, European Union Delegation, Programme Alimentaire MondialOCHA

Consortium : ALIMA, INTERSOS, ACTED, REACH, PUI, TdH, Tufts University

Notre impact

eau hygiène et assainissement

Eau, hygiène et assainissement

256,174 personnes bénéficiaires (incluant la lutte contre le choléra)

– WASH et Santé  : équipement des centres de santé en infrastructures hydrauliques, et sanitaires
– Construction de forages et réhabilitation de points d’eau
– Construction et réhabilitation de latrines
– Promotion à l’hygiène
– Distribution de kits d’hygiène
– Approvisionnement en urgence d’eau par camion

Lutte contre le choléra

– Campagnes de promotion de l’hygiène
– Réponses aux épidémies dans un délai de 72h (désinfection des domiciles, distributions de kits choléra, analyse et chloration des points d’eau,…)
– Coordination de la Task Force Choléra de l’état du Borno

sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire

256,174 personnes bénéficiaires

– Distribution de coupons alimentaires en période de soudure
– Formation à des activités génératrices de revenu
– Distribution de bétail (moutons et chèvres)
– distribution de semences et d’outils pour la relance des activités agricoles

abris

Abris

31 115 personnes bénéficiaires

– Distribution de kits abris
– Construction d’abris
– Distribution de Kits d’articles ménagers essentiels

Pour toute information vous pouvez contacter Raphaëlle Goepfert.

Raphaëlle Goepfert

Dans le monde

Postes à pourvoir

15
Au siège
67
Sur le terrain
4
En stages