Mali

Vers une crise oubliée au cœur du Sahel
49 000 personnes déplacées par la crise
2 millions de personnes souffrent d'insécurité alimentaire
60% des forages et réseaux d'eau ne sont plus fonctionnels
132 366 personnes secourues

Contexte

Déjà en crise alimentaire et nutritionnelle chronique, le nord du Mali subit depuis 2012 les conséquences du conflit : effondrement de l’économie, difficulté d’approvisionnement, déplacements massifs de populations qui laissent tout derrière elles.

L’insécurité alimentaire est notamment aggravée par les importantes sécheresses de ces dernières années et par le manque d’investissement public dans les infrastructures. La région de Kidal est une immense région désertique, à la population majoritairement nomade et au banditisme prégnant, ce qui complique l’accès des populations aux services de base. Dans la région de Tombouctou, les aléas climatiques et la présence de groupes armés continuent, malgré la signature des Accords de Paix en mai 2015, à provoquer des déplacements de populations. Les villages où les ressources sont encore disponibles sont souvent victimes de pillages privant les communautés de leurs sources de revenus.

Les besoins des populations de ces régions sont très nombreux, allant du besoin en eau potable à l’accès à un abri, en passant par la nutrition.

  • 15,84 millions d'habitants
  • 46,3% de taux de pauvreté
  • 182ème sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2012
  • Équipe 10 internationaux
    80 nationaux
  • Budget 2 M€

Afin d’améliorer les conditions de vie des populations maliennes touchées par le conflit, le sous-développement et la malnutrition, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL concentre ses efforts sur le renforcement de l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, aussi bien auprès des déplacés des conflits que des communautés d’accueil. Une activité capitale est la sensibilisation des populations à l’importance de l’eau dans la nutrition, dans le but de faire changer les comportements à risque concernant la consommation d’eau.

Nos équipes contribuent à l’amélioration des infrastructures de ces régions très vulnérables : en réhabilitant les centres de santé, en les équipant d’infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement, et en appuyant leurs équipes. Une clinique mobile a également été créée pour suivre les déplacements de populations et s’adapter au mode de vie nomade. Des infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement sont également installées à une échelle plus individuelle, gérées par des comités de gestion de l’eau, dans le but d’assurer leur durabilité.

Les familles les plus touchées par l’insécurité alimentaire reçoivent du cash, afin de leur permettre de remédier rapidement à leur déficit alimentaire. Pour redynamiser le marché local, des outils agricoles sont distribués, des foires alimentaires organisées et des formations sont dispensées.

Partenaires

ECHO, OFDA, SDC, UNICEF

Notre impact

sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire et moyens d'existence

119 035 personnes bénéficiaires 

– Transferts monétaire
– Activité d’argent contre travail
– Dépistage de la malnutrition
– Distributions de kit de d’accès à l’eau dans le cadre du traitement de la malnutrition aigüe sévère

eau hygiène et assainissement

Eau, hygiène et assainissement

36 374 personnes bénéficiaires 

– Réhabilitation de points d’eau
– Distribution de kits d’accès à l’eau
– Renforcement des infrastructures EHA dans les structures de santé
– Session de sensibilisation à l’hygiène

Pour toute information vous pouvez contacter Caroline Courtois.

Caroline Courtois

Dans le monde

Postes à pourvoir

20
Au siège
38
Sur le terrain
6
En stages