www.solidarites.org

Burkina Faso

De l’eau potable pour les personnes déplacées et les communautés hôtes
1 423 378 personnes déplacées internes
3,3 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire
3,5 millions de personnes dans le besoin
131 602 personnes bénéficiaires

Contexte

Toute la région du Sahel est plongée dans une situation de fragilité et d'insécurité, à laquelle le Burkina Faso est particulièrement confronté.

Le pays est la cible de divers groupes armés et le théâtre d’assassinats et d’affrontements récurrents et intenses aux conséquences humanitaires catastrophiques.

Cette situation a entraîné le déplacement d’environ 1 423 378 personnes. Ces personnes fuient la violence des affrontements, par crainte pour leur vie mais aussi parce qu’elles n’ont plus accès dans leur village d’origine aux services de base, tels que l’éducation ou la santé. 75% de ces personnes déplacées sont concentrées dans 2 régions : le Centre Nord et la région du Sahel, mais les zones de déplacement se sont élargies dans la boucle de Mouhoun, le Nord et l’Est du pays.

La plupart des déplacés se rendent dans les zones urbaines et les grandes localités près de leur lieu d’origine. Ils sont accueillis et logés par la population locale, qui fait preuve d’une grande solidarité en dépit de ses maigres ressources, occasionnant une forte pression sur les infrastructures en eau et assainissement et sur les articles ménagers des populations hôtes. Les différents acteurs, communautaires, étatiques ou humanitaires, se coordonnent pour répondre à l’urgence.

  • 20,32 millions d'habitants (2019)
  • 40,1% de taux de pauvreté
  • 182ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain

Notre action

  • Année d'ouverture
    de la mission 2018
  • Équipe 25 internationaux
    125 nationaux
  • Budget 8 853 438 €

Les communautés qui accueillent les déplacés partagent leurs maigres ressources avec les personnes déplacées, et les ressources en eau de la zone sont soumises à une forte pression. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL mène en priorité des opérations de réhabilitation des infrastructures hydrauliques existantes et de renforcement de l’accès à l’eau dans les zones d’accueil des déplacés. Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL contribuent à renforcer les comités de gestion et de maintenance des infrastructures, en les sensibilisant aux bonnes pratiques d’hygiène et en leur dispensant des formations techniques.

Au-delà de ces actions destinées à répondre aux besoins immédiats des populations en matière d’eau potable, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met en place un mécanisme léger et flexible de réponse aux chocs à venir, en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène et d’abris d’urgence. En cas de nouveaux déplacements ou de catastrophes sur la zone, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est capable de déployer une équipe pour rétablir, renforcer ou établir un accès à l’eau propre. Les équipes de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL construisent également des latrines dans les lieux de concentration des déplacés. Et les populations affectées par le choc bénéficient de kits d’hygiène et d’abris d’urgence contenant les ustensiles essentiels à la dignité de chacun.

Afin de couvrir les besoins futurs en eau, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL agit avec les principaux acteurs en charge du maintien des services de l’eau (ONEA, les municipalités locales et les opérateurs privés) pour articuler les réponses aux besoins immédiats et les investissements qui servent au renforcement de services d’eau universels, équitables et durables.

Partenaires

Centre de Crise et de SoutienUnion Européenne (ECHO), Mairie de Paris, UNICEFUSAID, OFDA, FFP, SIDA GFFO, SDC, EuropeAid, AFD, ACF, IRC, WFP, GRET, Groupe URD

Notre impact

Réponse rapide multisectorielle

Environ 160 000 personnes bénéficiaires

– Réhabilitation de points d’eau
– Aide alimentaire d’urgence
– Réhabilitation et construction d’abris d’urgence
– Distribution de kits “hygiène”

abris

Accès aux services et infrastructures de base

Environ 215 000 personnes bénéficiaires

– Réhabilitation et construction de points d’eau
– Construction de latrines
– Création de comités de gestion de l’eau
– Construction d’infrastructures “Eau, assainissement et hygiène” dans les centres de santé
– Distributions de kits “COVID-19” et sensibilisation aux gestes barrières
– Réalisation de schémas directeurs d’urgence pour le service de l’eau potable
– Construction d’infrastructures hydrauliques
– Renforcement de la régulation locale des services de l’eau
– Soutenir des opérateurs et les communes pour la conception de stratégies et l’adoption de méthodes adaptées au contexte pour la promotion de bonnes pratiques d’hygiène, du cycle de l’eau et les risques de contamination associés

 

sécurité alimentaire

Sécurité alimentaire et renforcement des moyens de subsistance

Environ 90 000 personnes bénéficiaires

– Promotion de pratiques culturales et d’intrants adaptés aux changements climatiques
– Transferts monétaires conditionnés à des objectifs de nutrition
– Promotion des bonnes pratiques nutritionnelles

Pour toute information vous pouvez contacter Emmanuel Rinck.

Emmanuel Rinck

Postes à pourvoir

12
Au siège
87
Sur le terrain
15
En stages