www.solidarites.org

Yémen : une équipe d’urgence spécialement dédiée

Publié le lundi 22 juillet 2019

Alors que le Yémen fait face à une guerre civile passée sous silence depuis de nombreuses années, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a décidé d’aider plus loin en renforçant son équipe sur place d’une cellule d’urgence spécialement dédiée.

Depuis l’ouverture de la mission au Yémen en 2017, le positionnement de nos équipes a toujours été très clair : des interventions rapides et efficaces et aux plus près des besoins et des personnes. « Pourtant, et malgré des besoins grandissants, du fait d’un manque de capacité logistique et des contraintes liées à la gestion de la sécurité et de l’accès, les réponses d’extrême urgence de l’équipe sur place, si elles ont pu avoir lieu, n’ont pas été aussi nombreuses qu’attendues », déplore Quentin Rouveirolles, responsable programme Moyen Orient.

 

UNE ÉQUIPE ITINÉRANTE

Consciente de la nécessité de renforcer les capacités internes de réaction rapide aux chocs, la mission a décidé au premier semestre 2019 de créer une équipe d’intervention d’urgence dotée de ressources spécialisées en logistique, administration, sécurité et gestion des accès.

“Cette équipe d’intervention d’urgence a été conçue comme une équipe itinérante, basée à Aden mais capable d’être déployée rapidement pour répondre à une crise soudaine, poursuit Quentin. Son organigramme s’aligne sur celui de toute autre base et comprend un coordinateur de terrain expatrié, un logisticien / administrateur et un responsable du programme Eau, hygiène et assainissement, en plus des équipes nationales.”
Quentin Rouveirolles, responsable programme Moyen Orient.

  • 29,3 millions d'habitants
  • 62% de taux de pauvreté
  • 168 sur 187 pays pour l'Indice de Développement Humain

NE PAS PERTURBER LES PROGRAMMES ACTUELS

Cette nouvelle équipe d’intervention d’urgence a donc deux objectifs. Le premier est de servir de capacité de pointe pour appuyer les interventions d’urgence dans nos domaines d’intervention actuels afin d’éviter de perturber les “programmes de routine” sur les bases (qui s’occupent habituellement aussi des “urgences” – bien que plus chroniques ou prolongées). Second objectif : appuyer le déploiement et entreprendre des interventions d’urgence dans de nouveaux domaines d’intervention, hors du champ géographique actuel.

 

Depuis janvier 2019, on compte
326 620
déplacés supplémentaires au Yémen.

 

ÉPIDÉMIES, INONDATION ET MOUVEMENTS DE POPULATION

C’est donc en réponse à de nouveaux déplacements de population, d’inondations soudaines ou encore d’épidémies de choléra et autres maladies liées à l’eau que cette équipe d’urgence sera déployée. « En République démocratique du Congo, nous avons un système de réponse rapide aux mouvement de populations au sein duquel plusieurs acteurs sont impliqués afin de pouvoir couvrir tout le pays. Au Yémen, il existe déjà de tels mécanismes. Nous n’avons pas la prétention d’en créer un nouveau mais plutôt de venir en complément, en relais des mécanismes existants », conclut Quentin Rouveirolles.

 

AideR PLUS LOIN

Avec 80 €, vous permettez à une famille de 7 personnes de se nourrir
pendant un mois. Soit 20 € après déduction fiscale.
JE FAIS UN DON