www.solidarites.org

Réhabilitation d’écoles en Syrie

Publié le mercredi 20 octobre 2021

Après dix ans de guerre civile, la Syrie est ravagée. SOLIDARITÉS INTERNATIONAL y entreprend des travaux de réhabilitation d’infrastructures afin de participer au relèvement durable des populations.

La guerre civile en Syrie, qui dure depuis dix ans, a dévasté le pays. Le bilan humain est très lourd et la situation sanitaire, économique et politique est catastrophique. Les dommages sont également considérables en ce qui concerne l’accès aux services de base et les infrastructures, notamment dans le secteur de l’enseignement. En 2020, il était estimé que 2,45 millions d’enfants n’étaient pas scolarisés et qu’1,6 million risquaient d’abandonner l’école*. Ces chiffres ne prenaient alors pas en compte les conséquences de la pandémie de COVID-19 et de son retentissement économique sur la scolarisation des enfants. Dans la région du nord-est, l’un des mécanismes d’adaptation les plus courants aujourd’hui consiste à faire entrer les enfants sur le marché du travail et/ou à les marier, afin d’aider à assurer la subsistance des familles.

Considérant l’incapacité de l’administration à faire face à l’ensemble des besoins de la population, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a entrepris de réhabiliter les principales infrastructures scolaires de la ville de Raqqa et du gouvernorat d’Hassaké. Avec le soutien du Centre de crise et de soutien (CDCS), nos équipes ont effectué des travaux de réfection des bâtiments, de réparation des réseaux d’eau et des installations sanitaires, d’installation de l’électricité et de panneaux photovoltaïques, et ont assuré la fourniture du mobilier nécessaire. Au vu du succès manifeste de ces premières réhabilitations, notre ONG envisage d’élargir son action à d’autres établissements détruits ou endommagés.

Salle de classe avant
Salle de classe après
  • 19,4 millions d'habitants
  • 85,2% de taux de pauvreté
  • 154ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 680 000 personnes secourues

Les interventions de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se font dans le strict respect du principe de ne pas nuire (« Do no harm »), impliquant que les acteurs humanitaires veillent à ne pas causer davantage de dégâts et de souffrances à la suite de leurs actions. « Dans le cadre de ces travaux de réhabilitation, cela signifie, concrètement, s’assurer que tous les bâtiments aient été nettoyés par des équipes de déminage et que l’école ne sera utilisée qu’à des fins éducatives » indique Thomas Janny, responsable des actions en Syrie chez SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

À long terme, ce projet permettra un accès accru à des opportunités d’éducation sûres et de qualité dans les territoires ciblés. Il garantira aussi une amélioration du niveau d’hygiène dans les zones concernées, grâce à des installations sanitaires fonctionnelles, des distributions de kits « hygiène » et des sessions de promotion de l’hygiène dispensées aux élèves.

Ce programme s’incrit dans une stratégie plus large de réhabilitation des principales infrastructures publiques et privées du pays visant à participer à la restauration des capacités de résilience des populations affectées par le conflit.

*Syrian Arab Republic : 2021 Needs and Response Summary, OCHA

Soutenez notre action sur le terrain

> Je fais un don