www.solidarites.org

Nigéria : lutte contre le choléra

Publié le mardi 9 novembre 2021

Le Nigéria est frappé depuis plusieurs mois par une épidémie de choléra. Cette maladie très virulente est caractérisée, dans sa forme la plus grave, par l’apparition soudaine d’une diarrhée hydrique aiguë pouvant entraîner la mort par déshydratation sévère. Depuis le début de l’année, plus de 102 684 cas suspects, dont 3 519 décès, ont été recensés par le centre nigérian de contrôle des maladies (Nigeria Center for Disease Control).

La transmission de la maladie peut se faire soit par la consommation d’une eau non potable et/ou d’aliments contaminés par la bactérie Vibrio cholerae, soit par contact physique d’un support ou d’une personne transportant cette bactérie (le vibrion cholérique passe alors de la main à la main puis de la main à la bouche).

L’accès à l’eau potable, à un assainissement de qualité et à l’hygiène joue donc un rôle majeur dans le contrôle d’une épidémie, et c’est précisément ce moyen d’action qu’ont employé nos équipes sur place pour répondre à cette crise.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL, ONG experte de la lutte contre les épidémies, a mis en œuvre, dans trois États particulièrement touchés du Nord-Est – Borno, Adamawa et Yobe- ainsi que dans le Nord-Ouest dans l’État de Zamfara, des opérations de chloration de l’eau, de réhabilitation de points d’eau, de désinfection des foyers, de distribution de savons et de promotion de l’hygiène au sein des communautés.

Elle s’est également chargée de la coordination du mécanisme de lutte contre l’épidémie dans les États du Nord-Est. « Cela a notamment consisté à gérer les informations collectées sur les territoires donnés, à faciliter la coordination des réponses et à harmoniser les pratiques des partenaires et parties prenantes quant aux mesures relatives à l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène », précise Raphaëlle Goepfert, responsable des opérations au Nigéria de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL.

Bien que l’épidémie ait subi un ralentissement important ces dernières semaines, elle n’est pas encore terminée cette année et SOLIDARITÉS INTERNATIONAL appelle au maintien d’une réponse ciblée sur les zones encore affectées.

  • 201 millions d'habitants
  • 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté national
  • 158ème sur 189 pays pour l'Indice de Développement Humain
  • 390 000 personnes secourues

Soutenez notre action sur le terrain

> Je fais un don